Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

13 janvier 2021

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Le Centre d’amitié autochtone ajuste son offre de services

Toujours ouvert durant le confinement

CAAVD

©Photo: Le Citoyen/Dominic Chamberland

Le Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or.

Le Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or a fait savoir qu’il ajustait son offre de services pour soutenir ses membres en cette dure période de confinement et de pandémie de Covid-19.

Reconnu comme un service essentiel par le gouvernement du Québec, l’établissement demeure donc ouvert durant le confinement et ses services sont disponibles chaque matin à compter de 8h30.

Ces services essentiels à la communauté autochtone de Val-d’Or comprennent ceux de première ligne (intervention psycho-sociale, médical et soins infirmiers, accompagnement judiciaire et transport pour raison médicale), en plus de l’accès au lieu de répit pour sans-abris Chez Willie, du soutien à l’apprentissage pour les élèves du primaire/secondaire et leurs familles, ainsi que l’élargissement du programme de sécurité alimentaire du centre.

«Nous avons le privilège de servir notre communauté en ces temps d’incertitude et de contribuer au bien-être de nos membres, de leurs familles et de leurs proches, mentionne la directrice générale du Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or, Édith Cloutier, dans un communiqué. L’ouverture, la souplesse, la disponibilité et l’engagement de nos ressources humaines sont les clés essentielles pour traverser cette pandémie, ensemble, pour le bénéfice de notre communauté», signale-t-elle.

Publicité

Défiler pour continuer

«Devoir collectif»

Se disant soucieux d’offrir une réponse culturellement pertinente et sécurisante pour tous les membres de sa communauté, le Centre d’amitié autochtone veut aussi s’assurer que les personnes déjà fragilisées, dont celles en situation d’itinérance, soient adéquatement appuyées et accompagnées, particulièrement pendant l’actuel couvre-feu décrété par l’État.

Avec une partie de son équipe en télétravail, le centre souligne avoir renforcé ses mesures d’hygiène et de sécurité afin de poursuivre sa mission d’améliorer la qualité de vie des autochtones en milieu urbain. «Nous avons le devoir collectif de demeurer motivés, encouragés, engagés et solidaires dans ce combat planétaire contre le Coronavirus. Ensemble, nous vaincrons. Gardons espoir!», de lancer Oscar Kistabish, président du Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média