Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

16 février 2021

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Construction: les investissements bondissent de 32% à Amos

Le commercial et l’institutionnel plus actifs

Amos IRM hopital

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Après avoir investi 1,9 M $ dans un premier lot en 2019, ce sont des travaux de près de 2,8 M $ qui ont été ajoutés en 2020 pour permettre à l’hôpital d’Amos d’accueillir l’appareil fixe d’IRM.

Les investissements dans le secteur de la construction ont bondi de 32,1% en 2020. Amos renoue ainsi avec la moyenne des dernières années après le creux de 2019.

Selon le rapport annuel des statistiques de la construction compilées par le Service de l’urbanisme de la Ville d’Amos, 576 permis ont été mis pour des investissements totalisant près de 36,5 millions $. En 2019, les investissements totalisaient seulement 27,6 M $, mais il s’agissait de la plus faible année depuis 2015.

Des statistiques qui ont réjoui le maire Sébastien D’Astous. «C’est une très bonne année. Et en 2021, il y a encore plusieurs projets sur la table, je pense qu’on va bien démarrer l’année», a-t-il déclaré lors de l’émission Les lendemains du conseil.

Le CSSH et l’hôpital

Le secteur institutionnel a été le plus actif cette année, avec 20 permis pour des investissements de près de 13,8 M $, soit plus du double des 5,2 M $ de 2019. Deux projets majeurs du Centre de services scolaire Harricana (CSSH) comptent pour près de la moitié de ces sommes. Il s’agit de la réfection de la piscine du pavillon La Forêt, au coût de 4 239 400 $ et la phase un de la réfection du parement en briques au Carrefour du savoir Harricana, un investissement estimé à un peu plus de 3,6 M $.

Le CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue a aussi obtenu un permis pour la phase 2 de l’agrandissement de l’hôpital qui lui permettra d’accueillir l’appareil fixe d’imagerie à résonance magnétique (IRM), un projet de près de 2,8 M $.

15 nouvelles maisons

Le secteur résidentiel a vu un peu moins d’investissements qu’en 2019 (-6,15%), mais est demeuré parmi les plus actifs avec 503 permis pour des investissements de près de 12,8 M $, en majorité dans de nouvelles constructions (21 permis). Il s’agit de la deuxième meilleure année depuis 2015.

Du nombre, on retrouve 5 nouvelles résidences multifamiliales, dont un 9 logements sur la 5e Rue Ouest (le développement voisin du Centre Chrétien), un 4 logements dans le Domaine Bellevue et deux 3 logements sur la 4e Avenue Ouest. De plus, il s’est construit 15 nouvelles résidences unifamiliales, soit 9 de moins qu’en 2019.

Tous ces investissements ont permis de créer 45 nouveaux logements, mais il s’en est toutefois supprimé 7 durant l’année, pour un solde de 38 logements additionnels.

Reprise dans le commercial

Après avoir connu des baisses chaque année depuis l’exceptionnelle performance de 2017 (11,9 M $), année de la construction du Canadian Tire, le secteur commercial a repris du poil de la bête en 2020 avec des investissements en hausse de 243,3% pour atteindre 8,4 M $ comparativement aux 2,5 M $ de 2019. Il s’agit de la deuxième meilleure année en plus de 10 ans.

Trois chantiers se partagent la grande majorité de ces investissements, à savoir ceux de l’agrandissement de PétroNor (2,7 M $), de la construction de Zip Lignes sur la route de l’Aéroport (1,9 M $) et la reconstruction de l’Arrêt Routier de Pétroles Alcasyna (1,6 M $) sur la 6e Rue Ouest.

Calme dans l’industriel

Le secteur qui a connu la plus forte baisse est celui de l’industriel, qui a vu ses investissements chuter de 76,8% par rapport à 2019. Seulement 6 permis ont été délivrés pour des travaux estimés à 1 480 500 $. Il s’agit essentiellement de l’agrandissement de Machinerie Tanguay (800 000 $) dans le parc industriel et de la construction d’un édifice pour PAMM (640 000 $) sur la route de l’Aéroport. Il faut remonter à 2013 pour trouver une année plus calme à ce chapitre (367 000 $).

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média