Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

16 février 2021

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Les comportements responsables avant les barrages

Couvre-feu, mesures sanitaires, quarantaine et interdiction de rassemblements beaucoup plus efficaces, selon le maire Corbeil

Pierre Corbeil

©Photo: Le Citoyen/Archives

Pierre Corbeil, maire de Val-d'Or.

Pierre Corbeil n’est pas de ceux qui croient qu’il faut absolument ériger des barrages routiers aux entrées des régions situées en zone orange lors de la semaine de relâche scolaire.

Le maire de Val-d’Or croit beaucoup plus aux comportements responsables des citoyens pour lutter contre la pandémie de Covid-19 qu’à la mise en place de barrages policiers. «Les barrages, c’est dépenser des énergies inutiles, ce n’est pas efficace, mentionne-t-il.

«C’est beaucoup plus important que les policiers fassent respecter le couvre-feu, qu’on s’assure que les gens qui doivent le faire observent bien leur quarantaine et d’interdire les rassemblements dans les résidences, enchaîne M. Corbeil. C’est faux de penser que personne ne passe quand il y a un barrage; il y a tous les besoins essentiels et ceux qui, par exemple, étudient ou travaillent à l’extérieur et ont une adresse dans la région. Un barrage donne une illusion d’être à l’abri, alors que nous le sommes réellement si tout le monde respecte les règles», fait-il remarquer.

«Il ne faut pas s’exposer»

Heureux de voir qu’il n’y avait plus de cas actifs de Coronavirus dans la MRC de la Vallée-de-l’Or (en date de lundi), le maire Corbeil invite les citoyens à poursuivre leurs efforts en adoptant des comportements responsables. «Vu que notre situation est présentement sous contrôle, comme c’est aussi le cas à Rouyn-Noranda et au Témiscamingue, il ne faut pas s’exposer à la contamination et à propager le virus, souligne-t-il.

«Depuis le temps qu’on patauge dans la pandémie et les mesures sanitaires, on sait que l’on risque d’écoper quand des gens dérogent aux consignes, fait observer Pierre Corbeil. Ça devient pénible (lorsqu’on se retrouve en confinement) et c’est pourquoi il faut résister à la tentation d’avoir des contacts. On vient de le vivre avec la contamination communautaire qui nous avait ramenés en confinement après les Fêtes.»

Selon M. Corbeil, l’éclosion dans le secteur d’Amos vient nous rappeler de ne jamais rien prendre pour acquis avec la Covid-19. «On n’est à l’abri nulle part, le virus ne reconnaît pas les frontières ni les distances, il peut frapper aussitôt qu’on baisse la garde, signale-t-il. Avec la semaine de relâche qui s’en vient, continuons à être vigilants; nos résultats actuels dans la Vallée-de-l’Or sont le résultat des efforts individuels, familiaux et collectifs de la population. Avec la vaccination, on pourra enfin s’en sortir, mais en attendant, soyons patients et prudents», indique Pierre Corbeil.

Commentaires

17 février 2021

Germain Lyrette

De quoi je me mêle?

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média