Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

23 mars 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Val-d’Or lance un service pour lutter contre les discriminations

Plusieurs partenaires impliqués

Marche Gabriel-Commanda Val-d'Or 19e 2019 racisme mobilisation prévention communauté

©archives - Le Citoyen - Le Citoyen Val d'Or - Amos

La Ville de Val-d’Or veut que sa population participe de manière active à l’élimination de toute les formes de discrimination.

SOCIÉTÉ - La Ville de Val-d’Or a lancé, ce mardi, un service d’aide et d’accompagnement pour lutter contre toutes formes de discriminations et de racisme dans la population. Cet outil permettra à des victimes ou à des témoins de mettre en lumière les inégalités et de les corriger grâce au dialogue.

Ces gens qui font face à ce genre de comportements pourront désormais se rendre sur le site de la Ville (https://ville.valdor.qc.ca/inclusion) afin de remplir un formulaire pour expliquer la situation et demander le type de changement qu’ils souhaitent. 

Même si le tout est dévoilé lors de la Semaine pour l’élimination de la discrimination raciale, les différents comités et partenaires peuvent aussi s’occuper de cas qui traitent d’inégalités par rapport au sexe, au physique, à l’orientation sexuelle, aux croyances religieuses, etc. 

Une fois le questionnaire rempli, les citoyens seront redirigés vers le service qui correspond le mieux à la problématique. À noter que le tout peut se faire de façon anonyme. Ils peuvent aussi uniquement faire un signalement sans avoir besoin d’accompagnement. 

Publicité

Défiler pour continuer

«Un des moyens qui est indispensable, c’est qu’on soit de plus en plus nombreux et qu’on soit une communauté consciente qu’il y a du racisme et de la discrimination, et surtout, de s’engager pour que ça cesse», a lancé le conseiller en relations avec les milieux à la Ville de Val-d’Or, Paul-Antoine Martel. 

Membre de la Coalition des municipalités inclusives, Val-d’Or cherchait un moyen pour ne pas seulement s’afficher contre les différentes discriminations, mais aussi d’avoir un moyen franc et actif pour lutter contre celles-ci. «C’est un projet qui met de l’avant la solidarité et qui interpelle la communauté valdorienne, qu’on souhaite mettre à contribution», a affirmé le maire de Val-d’Or, Pierre Corbeil. 

Pas un outil judiciaire 

Malgré la bonne volonté des gens impliqués dans ce nouveau service, ces derniers veulent faire appel au gros bon sens des citoyens afin de ne pas utiliser cet outil comme un moyen pour enclencher des poursuites judiciaires. 

«On est super reconnaissants d’avoir des partenaires, mais c’est une des craintes dont ils nous ont fait part. Nous ne sommes pas des experts en recours. On voulait ceux qui sont spécialisés dans l’accompagnement ou en relation de confiance avec ces personnes, a souligné M. Martel. 

«Si on en a besoin, les experts en recours, on les trouvera. La Commission des droits de la personne est là et on a une avocate à la Ville. Il y a moyen de trouver les ressources nécessaires», a indiqué le conseiller en relations. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média