Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

25 mars 2021

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

La valeur de Horne 5 bondit de 26 %

La mise à jour de l’étude de faisabilité confirme la solidité du projet minier de Falco

Falco_Horne5_carotheque

©Ressources Falco

Les nouvelles estimations réalisées par Falco à partir des données actuelles du marché ont fait bondir de 26,4 % la valeur du projet Horne 5.

La mise à jour de l’étude de faisabilité de Horne 5 a offert une belle surprise à Ressources Falco et à ses actionnaires, alors que la valeur du projet minier de Rouyn-Noranda a bondi de 26,4 %, passant de 602 M $ US à 761 M $ US.

Publiée le 24 mars 2021, l’étude de faisabilité a été mise à jour afin de tenir compte de l’amélioration du prix des métaux ainsi que des ententes conclues en 2020 avec Redevances aurifères Osisko et Glencore Canada Fonderie Horne pour l’écoulement de l’argent et des concentrés de cuivre et de zinc. Les coûts d’investissement et d’exploitation ont également été revus afin de refléter les conditions actuelles du marché pour la main-d’œuvre, les fournitures et les services.

Plus cher, mais plus rentable plus rapidement

Selon les nouvelles estimations, basées sur un prix de l’or à 1600 $ US l’once, alors que l’ancien calcul tenait plutôt compte d’un prix de 1300 $ US l’once, Horne 5 pourrait désormais générer une valeur actuelle nette après impôts de l’ordre de 761 M $. Il s’agit d’un bond de 26,4 % par rapport aux 602 M $ US évoqués dans l’étude de faisabilité avant sa mise à jour. De plus, il ne faudrait à présent que 4,8 années pour que Horne 5 franchisse le seuil de la rentabilité. Selon la précédente évaluation, ce délai devait plutôt être de 5,6 années.

Publicité

Défiler pour continuer

Considérant ce nouveau statut, Falco planifie que Horne 5 pourrait désormais livrer en moyenne 220 300 onces d’or par année pendant la durée de vie prévue de sa mine. Cela représente une légère hausse de 0,6 % par rapport aux 219 000 onces d’or évoquées dans la précédente étude de faisabilité.

Quant à la durée de vie de Horne 5, celle-ci n’a pas bougé, demeurant toujours fixée à 15 ans en fonction des réserves minérales actuelles. Falco a cependant précisé que le total des réserves minérales était très conservateur, ayant été basé sur les hypothèses de prix des commodités de 2017, lesquelles étaient largement sous-évaluées par rapport aux niveaux actuels. En tenant compte des nouveaux calculs, la société prévoit toujours amorcer la production à Horne 5 dans la deuxième moitié de 2025.

L’automatisation à la rescousse

La mise à jour de l’étude de faisabilité a par ailleurs fait grimper de 399 $ US à 587 $ US l’once d’or les coûts de maintien totaux de Horne 5. Cette augmentation de 47,1 % reflète les conditions actuelles du marché pour la main-d’œuvre, les matériaux de construction, les équipements et les services. Le fort taux d’automatisation des opérations souterraines et le recours à des équipements commandés à distance permettront cependant à Falco de maintenir ses coûts d’opération à un niveau relativement bas.

17,9 % plus de redevances

Les nouvelles données ont également fait passer de 122,5 M $ US à 144,4 M $ les redevances que Falco verserait au gouvernement du Québec pendant la durée de vie de Horne 5. Il s’agit d’une hausse de 17,9 %. Quant aux coûts de restauration du site de Horne 5 à la fin de son exploitation, ceux-ci sont maintenant évalués à 104,2 M $ US, desquels Falco pourra retrancher 35,2 M $ US en valeur de récupération des équipements.

«Horne 5 démontre de solides rendements. De plus, les crédits importants pour les sous-produits de cuivre et de zinc ainsi que les opérations hautement automatisées vont se traduire par des coûts relativement faibles. Le projet bénéficie également d’une solide infrastructure existante dans une région minière de classe mondiale. Nous prévoyons ainsi qu’il génèrera des flux de trésorerie solides et des avantages exceptionnels à toutes ses parties prenantes», a déclaré le PDG de Falco, Luc Lessard, par voie de communiqué.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média