Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

29 mars 2021

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Covid-19: nouveau sommet de cas actifs dans la région en mars

Plus de 300 personnes en isolement préventif

COVID-19

©Photo: Archives - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue (CISSSAT) rapporte ce lundi un nouveau sommet de 54 cas actifs de Covid-19 dans la région pour le mois de mars.

Le sommet précédent de 51 cas actifs dans le présent mois remontait aux 2 et 3 mars. Ces 54 cas actifs représentent une hausse de 13 par rapport à vendredi dernier et le double par rapport au 22 mars, soit il y a une semaine. La bonne nouvelle là-dedans, c’est qu’une seule de ces 54 personnes était hospitalisée en date de dimanche à 16h, sans se trouver aux soins intensifs.

On dénombre 40 de ces cas actifs dans la Vallée-de-l’Or et sept autres au Témiscamingue. Le reste est éparpillé à Rouyn-Noranda et dans la MRC d’Abitibi (secteur d’Amos), tandis que l’Abitibi-Ouest n’en compte présentement aucun, selon les chiffres du CISSSAT.

L’organisation a enregistré 26 nouveaux cas de Covid-19 dans la région au cours des trois derniers jours, soit neuf vendredi, huit samedi et neuf dimanche, ce qui porte à 781 le nombre de total de personnes ayant contracté le virus en Abitibi-Témiscamingue depuis le début de la deuxième vague (le 23 août 2020). Là-dessus, outre les 54 cas actifs, on dénombre 723 guérisons et quatre décès.

Publicité

Défiler pour continuer

Un restaurant du Témiscamingue identifié

Concernant le Témiscamingue, le CISSSAT indique que l’enquête épidémiologique a permis d’identifier le restaurant Le Cimonak de Ville-Marie comme un lieu de transmission de la Covid-19. «La Santé publique travaille avec les propriétaires pour permettre la réouverture sécuritaire de l’établissement», mentionne la direction du CISSSAT en précisant que 169 tests de dépistage ont été réalisés au Témiscamingue au cours des derniers jours et que plusieurs milieux sont présentement sous surveillance.

L’organisation souligne également qu’à l’échelle régionale, plus de 300 personnes ont reçu des consignes d’isolement préventif de la Santé publique pour 14 jours. «Considérant l’augmentation du nombre de contacts pour chacun des cas confirmés dans la région, la Santé publique réitère l’importance de limiter les contacts sociaux pour freiner la transmission du virus, signale le CISSSAT.

«Avec la prédominance du variant sud-africain, plus transmissible dans notre région, chacun doit faire sa part et respecter les mesures d’hygiène préventives pour protéger la communauté, soit le maintien d’une distance de 2 mètres avec toute personne ne résidant pas à la même adresse que soi, le port du couvre-visage et le lavage régulier des mains», rappelle l’organisation.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média