Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Sports

Retour

01 avril 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Un retour à la piscine qui fait du bien aux Marsouins

Une première depuis décembre

Club Natation Marsouins

©gracieuseté

Les nageurs du club les Marsouins de Val-d’Or viennent de reprendre l’entraînement après une pause forcée de quelques mois en raison de la pandémie de Covid-19.

NATATION - Avec le passage de l’Abitibi-Témiscamingue en zone orange, les nageurs des Marsouins de Val-d’Or ont pu reprendre leurs activités au cours de la dernière semaine. Une attente qui n’aura pas laissé trop de marques, selon l’entraîneuse Dany Delisle.

Excepté ceux qui sont dans le programme sports-études à la polyvalente Le Carrefour et qui pouvaient continuer à nager, presque la totalité des jeunes inscrits l’automne dernier est de retour. Une petite partie d’entre eux a dû cependant mettre un frein aux entraînements puisqu’un parent était immunosupprimé. 

Néanmoins, Dany Delisle est contente de voir que la motivation et les bons résultats sont encore au rendez-vous malgré cette pause de plus de trois mois, après que la région soit passée au palier rouge tout juste avant Noël. 

Si tout se déroule comme prévu, la saison se terminera le 4 juin pour les plus jeunes nageurs et à la fin de juin pour les plus vieux. Si aucun événement entre plusieurs clubs n’est organisé pour assurer la sécurité de tous, les athlètes feront des compétitions à l’interne, en plus des entraînements. Des épreuves virtuelles seront de retour, ce qui permettra aux nageurs des différentes catégories de se mesurer à ceux de partout au Québec. 

Publicité

Défiler pour continuer

De plus, pour une deuxième année consécutive, les Jeux du Québec d’été, qui devaient avoir lieu à Laval, ont été reportés. Un coup dur à avaler pour les athlètes, mais ceux-ci seront aptes à passer par-dessus, estime l’entraîneuse. 

«Il y a une certaine motivation de battre les records personnels. Honnêtement, à ce niveau-là, ça va super bien. S’il y avait eu des compétitions avec le défi et les papillons dans l’estomac sur le bloc de départ, probablement que les temps seraient encore plus bas. Présentement, nous avons d’excellents résultats et plusieurs jeunes ont abaissé leurs temps comparativement à la saison précédente», a souligné Dany Delisle. 

La dernière? 

Heureusement pour les Marsouins, ce retour après une pause non prévue au calendrier s’est relativement bien passé, mais il ne faudrait pas qu’une autre se produise dans les prochaines semaines. Avec la hausse des cas de COVID-19 au cours des derniers jours, rien n’est complètement garanti dans le cas du club de natation. Pour Dany Delisle, un deuxième arrêt serait catastrophique pour le club. 

«Il ne faudrait pas que le retour en septembre soit trop long. Pour mes groupes de niveau élite, on ne fait même pas un long arrêt comme ça durant l’été. Repartir à zéro après tout ça, ce n’est pas facile et il faut y aller tranquillement, car tu ne veux pas avoir de blessures. En ce moment, c’est comme si on était au début de la saison. Il faut repartir tranquillement pour ne pas trop user les épaules», a-t-elle expliqué. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média