Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

07 avril 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Un contrat qui arrive à point pour Maxence Guenette

L’espoir des Sénateurs veut finir sa carrière junior avec la Coupe

Maxence Guenette - Foreurs Val-d'Or

©Dany Germain photographe/LHJMQ

Maxence Guenette (en blanc) sera dans le giron des Sénateurs d’Ottawa pour les trois prochaines années.

HOCKEY JUNIOR - La fin de semaine de Pâques n’aura pas manqué de rendre Maxence Guenette des plus joyeux. Contrat professionnel en poche, l’espoir des Sénateurs d’Ottawa veut maintenant finir son passage junior avec la Coupe du Président au bout des bras.

Choix de septième ronde des Sens au repêchage de 2019, Guenette avait laissé une première bonne impression à son premier camp pro. Cette carte de visite, combinée à la bonne saison du défenseur, lui a permis de convaincre l’état-major de l’organisation de lui faire signer un contrat d’entrée de trois ans dans la LNH, le 3 avril.  

Le défenseur des Foreurs a officialisé cette entente quelques jours après que les Sénateurs aient mis sous contrat Jacob Bernard-Docker et Shane Pinto, deux hockeyeurs américains très prisés par le directeur général, Pierre Dorion. 

«Être repêché est déjà un exploit en soi, mais ça demeure la première étape du processus. La deuxième est de signer un contrat professionnel. C’est une des plus importantes, car elle signifie ton entrée au niveau supérieur. Je suis très fier d’avoir réalisé ça et c’est un plus pour moi», a exprimé Guenette. 

Publicité

Défiler pour continuer

De plus, en étant membre d’une organisation qui est en reconstruction depuis quelques années à Ottawa, ce dernier aura l’occasion de rivaliser avec plusieurs jeunes avec un haut potentiel. 

«C’est positif de voir l’organisation avec un beau bassin comme ça. C’est certain que ce sera un défi pour moi dans le futur, mais c’est quelque chose que j’accepte et que je suis très excité d’affronter. Ce sont de bons joueurs et ça va m’aider à me dépasser moi-même», a souligné l'ancien produit des Commandeurs midget AAA de Lévis. 

Différents visages, même rôle 

Habitué de jouer des minutes à la tonne depuis son arrivée dans la LHJMQ, Maxence Guenette aura assisté à l’arrivée de trois autres arrières d’expérience à Val-d'Or au cours de la dernière année. Même si Gabriel Villeneuve, Jordan Spence et Xavier Bernard ont tout de suite eu de grosses responsabilités sous Daniel Renaud, le #21 estime que son rôle n’a pas le moindrement changé en 2020-2021. 

Auteur de cinq buts et 22 points cette saison, le cinquième joueur repêché en 2017 dans la LHJMQ s’attaque maintenant à ramener la Coupe du Président pour la quatrième fois à Val-d’Or, et ainsi boucler la boucle sur sa carrière junior. 

«Je pense qu’on a la meilleure brigade défensive de la ligue. C’est normal que le temps de glace soit plus équilibré. Ce n’est que du positif pour nous de voir qu’on peut jouer à plusieurs, a analysé Guenette. 

«C’est un peu triste (de finir cette année), car le hockey junior a été les plus belles années que j’ai eues dans ma vie. Oui, j’étais loin de la maison, mais je pense qu’avec une belle ville et une belle pension comme j’ai eues à Val-d’Or, je me suis bien épanoui. J’ai été bien entouré et une bonne performance en séries éliminatoires terminerait bien le tout», a conclu celui qui cumule 227 parties de saison régulière en carrière dans la LHJMQ, mais seulement 11 en séries éliminatoires. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média