Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Publireportages

Retour

21 avril 2021

Six stratégies pour utiliser son remboursement d’impôt

Après avoir produit votre déclaration de revenus, peut-être recevrez-vous un remboursement d’impôt. Ce sera souvent le cas si vous avez effectué une importante cotisation REER, réclamé un crédit d’impôt, ou encore si vos acomptes provisionnels ont été trop élevés.

chronqiue financiere

Stratégies 1- Dépenser le remboursement

La stratégie la plus courante en ce qui concerne le remboursement est de l’utiliser pour effectuer des achats. Si votre principal objectif est d’améliorer votre situation financière ou d’augmenter la valeur de votre bilan, il est évident qu'en dépensant le remboursement vous n'obtenez aucun avantage.

 

Stratégies 2- Cotiser le remboursement à votre REER

La deuxième stratégie est d’investir votre remboursement dans votre REER. En plus de croître à l’abri de l’impôt, cette somme entraînera une diminution de votre facture fiscale l’année suivante et fort probablement un autre remboursement d’impôt; somme que vous pourrez de nouveau réinvestir. Sur 25 ou 30 ans, cette stratégie représentent des centaines de milliers de dollars additionnels.

 

Stratégies 3- Cotiser le remboursement à votre CELI

La troisième stratégie est d’investir dans un autre compte de placement. Le CELI, ou compte d’épargne libre d’impôt, permet notamment à tout adulte d’investir un montant maximum par année à l’abri de l’impôt. Le maximum annuel pour 2019 et 2020 est de 6 000 $. Si vous aviez déjà 18 ans au début du CELI, en 2009, votre plafond cumulatif s’élève à 75 500 $ en 2021. Puisque les retraits sont non imposables, ils représentent un bon complément à votre régime de retraite ou pour des projets à court ou moyen terme.

 

Stratégies 4- Rembourser vos emprunts à intérêts élevés

La quatrième stratégie consiste à rembourser vos emprunts à intérêts élevés, surtout si ceux-ci ne sont pas déductibles. L’intérêt que vous économiserez sur ce passif équivaudra à un rendement sur un investissement du même montant.

 

Stratégies 5- Augmenter votre fond d'urgence

La cinquième stratégie vise à créer un fonds d’urgence représentant trois mois de salaire. Comme le nom le dit, ce coussin de sécurité doit servir qu’en cas de pépin. Le CELI peut représenter un choix très judicieux puisque les retraits sont non imposables et les montants retirés s’ajoutent à vos droits de cotisation pour les années subséquentes.

Stratégies 6- Investir dans un REEE

La sixième stratégie est de consacrer votre remboursement à l’éducation de vos enfants ou petits-enfants. Vous pouvez investir dans un REEE, ou régime enregistré d’épargne-études, jusqu’à 50 000 $ à vie pour financer leurs études postsecondaires. Sachez que sera ajouté à votre investissement la Subvention canadienne pour l’épargne-études et le Bon d’études canadien. Placement très rentable pour l’avenir éducatif des enfants.

Alors, on commence avec quelle stratégie? Contactez-moi et nous amorcerons la discussion.

Publicité

Défiler pour continuer

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média