Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

30 avril 2021

Projet Dumont à Launay: vent d’optimisme chez les promoteurs

Les premiers travaux pourraient débuter cette année

AB-RNCMinerals

©Photo: RNC Minerals/Archives

Le projet Dumont se situe à Launay au nord-ouest d’Amos et est très attendu depuis plusieurs années, principalement par la communauté socio-économique du secteur d’Amos.

(Mathieu Proulx) – Magneto Investments a profité de la Semaine minière pour présenter une mise à jour du projet de mine de nickel Dumont qu’elle souhaite exploiter à Launay, lors d’une conférence devant les membres de l’Institut canadien des mines, vendredi à Amos. Le chef de l’exploitation, Alger St-Jean, s’est d’ailleurs montré très rassurant quant à l’intérêt de futurs investisseurs au projet.

Le marché du nickel va très bien depuis quelques années. Comme l’a exposé la présidente de Magneto, Johnna Muinonen, la demande continue de grimper principalement en raison de l’augmentation des ventes de véhicules électriques, dont le nickel est une composante extrêmement importante pour la confection des batteries.

Ainsi, selon les principaux intéressés, le projet Dumont est très bien positionné pour un démarrage. On le place dans le top 5 mondial des gisements de nickel grâce, entre autres, aux coûts de production avantageux, son empreinte environnementale écologique réduite, l’obtention de tous les permis nécessaires et des études économiques finalisées. Il ne reste plus qu’à sécuriser le financement, qui serait d’un milliard $ US, pour démarrer.

Il s’agit tout de même d’une étape cruciale, mais M. St-Jean s’est montré très optimiste lors de la conférence. «Dès qu’on a le financement, on peut lancer le projet dans un horizon de trois ans, a-t-il affirmé. On parle alors d’environ six mois pour les étapes d’ingénierie et de deux ans pour la construction. Je peux aussi vous dire que l’intérêt de la part de certains investisseurs est élevé et soutenu.»

Tout cela demeure du domaine de la spéculation, mais les prochains mois pourraient donc voir le projet Dumont prendre son envol, un projet attendu depuis plusieurs années à Launay et dans la communauté économique amossoise.

S’il voit bel et bien le jour, Dumont se déploierait en une gigantesque mine à ciel ouvert qui pourrait produire une moyenne de 39 000 tonnes de minerai par année durant 30 ans et créer pas moins de 500 emplois.

Commentaires

2 mai 2021

Yvan Fortier

ca serais une tres bonne chose pour Taschereau aussi nous somme pas loin et nous avons un tres beau site pour la construction résidentiel et une très bonne eau de source.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média