Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

26 mai 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Nicolas Roy peut rêver à la Coupe Stanley

Maintenant bien établi chez les Golden Knights de Vegas

Nicolas Roy - Golden Knights Vegas

©Photo: Gracieuseté/Golden Knights de Vegas

Maintenant un membre à part entière des Golden Knights de Vegas, Nicolas Roy savoure ses premières véritables séries éliminatoires dans la LNH.

HOCKEY - Il y a près d’un an, Nicolas Roy vivait des séries de la Coupe Stanley qui, à l’image de la saison régulière, sortaient de l’ordinaire. Maintenant un régulier chez les Golden Knights de Vegas, le hockeyeur d’Amos prend part à son «vrai» baptême éliminatoire dans la Ligue nationale.

Un peu à l’instar de son ami de longue date Jérémy Lauzon à Boston, Roy a profité de la saison 2020-2021 pour s’établir à temps plein dans le circuit Bettman. Ayant disputé 50 rencontres sur les 56 des Golden Knights lors du calendrier régulier, l’Abitibien considère avoir pris du temps avant de prendre son élan, avant de jouer son meilleur hockey dans les deux derniers mois.

Auteur de six buts et 15 points, le grand joueur de centre a eu son mot à dire dans la série de premier tour qui oppose Las Vegas au Wild du Minnesota. Lors du match #4, l’ancien capitaine des Saguenéens de Chicoutimi a inscrit un doublé dans une victoire de 4-0 des représentants du Nevada.

«L’expérience de la bulle l’été dernier nous a beaucoup aidés. Pour moi, c’était ma première expérience en séries éliminatoires. On a un bon noyau de joueurs avec beaucoup de vétérans et un bon leadership. On souhaite aller jusqu’au bout», racontait Roy vendredi dernier, entre les matchs #3 et #4.

Cette dernière phrase ne manque pas d’illustrer les ambitions des hommes de Peter DeBoer. En effet, Las Vegas figure parmi les formations favorites pour soulever la Coupe Stanley. Ayant terminé au deuxième rang du classement général de la Ligue nationale, les Golden Knights doivent commencer par vaincre le Minnesota, une équipe qui a eu sa part de succès, comme en témoigne sa fiche de 5-1-2 face à la plus jeune franchise de la LNH.

«Ce sont deux bonnes équipes qui s’affrontent. La preuve : le Wild a fini avec autant de points que le Lightning de Tampa Bay et deux de plus que les Bruins de Boston. Les deux équipes ont eu une bonne saison. On croit en nos moyens et on sait ce qu’on est capables de faire. Ce sera loin d’être facile et il va falloir se présenter durant tous les matchs», a reconnu l’attaquant.

L’ambiance de Las Vegas

Ayant fait la navette entre le grand club et la Ligue américaine à plusieurs reprises en 2019-2020, Nicolas Roy est maintenant bien installé autour de Las Vegas. Reconnue pour son côté fêtard et extravagant, la ville possède quand même un aspect charmant, selon l’ancienne vedette des Forestiers d’Amos.

«Je ne mentirais pas en disant que c’est un bel endroit pour vivre. La température est incroyable. La majorité des gens pense que Las Vegas n’est qu’une ville de party. Oui, ce l’est, mais les joueurs vivent un petit peu plus en banlieue, près de notre complexe d’entraînement. Il y a plein de choses que tu peux faire là-bas», a décrit l'ancien choix de 4e ronde des Hurricanes de la Caroline en 2015.

En plus d’apprécier la région, Roy constate également le vrai engouement des séries éliminatoires dans ce marché. Maintenant que les partisans des Golden Knights commencent tranquillement à être admis dans le T-Mobile Arena, le #10 se nourrit de l’ambiance dans les gradins.

«Ça s’est fait de façon graduelle, mais ça demeure incroyable, a raconté le hockeyeur. On a commencé à 3000 spectateurs et ç'a augmenté par la suite. Je pense qu’on a vu une grosse augmentation lors de nos deux matchs éliminatoires à domicile. On voyait qu’il y avait encore des bancs vides. D’après moi, si on utilisait un sonomètre, on serait au même niveau que si on avait un aréna à pleine capacité. Les gens sont vraiment contents d’être revenus. On peut se considérer chanceux», souligne-t-il.

Présentement menée 3 à 2 par les Golden Knights, la série entre Vegas et Minnesota pourrait se conclure mercredi soir, au Xcel Energy Center de Minneapolis/Saint Paul.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média