Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

03 juin 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Renaud: «je m’attendais à une meilleure performance»

Val-d'Or n'a plus droit à l'erreur

Foreurs Val-d'Or - Tigres Victoriaville

©Jonathan Roy/LHJMQ

Jonathan Lemieux se dresse devant Conor Frenette en sortant la mitaine

HOCKEY JUNIOR - Pour une troisième fois dans cette série, les Tigres de Victoriaville prennent les devants dans cette finale de la Coupe du Président. Les hommes de Carl Mallette ont remporté une importante victoire de 3-1 sur les Foreurs de Val-d'Or pour s'approcher à un gain du championnat.

 

À l’image de la rencontre #1, l’attaque des Foreurs a été neutralisée après avoir vu Jakob Pelletier (5) ouvrir la marque en première période.

À égalité 1-1 après 40 minutes de jeu, le duel a basculé en faveur des Victoriavillois lorsque Nicolas Daigle a accepté un relais d’Alex Beaucage pour inscrire le but gagnant dès la 54e seconde du dernier engagement. Cherchant à remonter la pente, la troupe de Daniel Renaud a vu l’adversaire creuser l’écart sur une sortie zone ratée de Thomas Pelletier, qui a mené au 11e des séries de Benjamin Tardif.

«On est déçu du résultat. Demain, on va tourner la page assez vite et se concentrer sur la job qu’on a devant nous. On sait que c’est un quatre de sept et que ce n’est pas fini», a lâché l’attaquant Samuel Poulin lors du point de presse d’après-match.   

Publicité

Défiler pour continuer

Évoluant avec deux absences à la ligne bleue, les Tigres ont sorti une énorme performance défensive pour réduire au silence la force de frappe des Foreurs, qui ont tout de même dominé 34 à 22 au chapitre des tirs au but.

«Les solutions, on les trouve par séquence et on les connait. Il suffit juste d’accepter de le refaire présence après présence. Je pense qu’on en a eu chaque partie à des moments très forts. Le but est de ne pas en faire trop et de ne pas trouver des jeux quand il n’y a pas d’ouverture sur la glace», a pensé Daniel Renaud.

«C’est notre meilleure partie de la finale. Ç’a été un effort collectif pendant 60 minutes. On a été discipliné et on a contrôlé ce qu’on peut. C’était le mot d’ordre. On est passé de la frustration à l’attitude positive. Les 20 joueurs avaient un rôle, les 20 joueurs ont vu de la glace et notre gardien a fait les arrêts», a analysé Carl Mallette.

Tout ou rien

Accolés au pied du mur pour la première de leur parcours éliminatoire, les Foreurs devront maintenant aller chercher deux victoires consécutives pour soulever le précieux trophée lors du prochain week-end. Une tâche possible, mais difficile attend les Abitibiens. Lors des 10 dernières fois où une finale s’est rendue au compte de 2-2, l’équipe gagnante de la cinquième rencontre a terminé le travail à huit reprises, selon une statistique soulevée par le collègue Mikaël Lalancette.  

Lors de son point de presse, Daniel Renaud a été catégorique : son équipe disputera son meilleur hockey, samedi après-midi. Celui-ci à toutes les raisons de croire à un retour, car les Valdoriens ont toujours eu le tour de rebondir après une défaite depuis le début de cette finale.

Avouant que sa troupe aurait dû fournir un meilleur effort dans une confrontation aussi importante, l’instructeur des Foreurs ne passe pas par quatre chemins pour savoir ce que ça prend pour rester en vie.

«Ce soir, je m’attendais à une meilleure performance. Comme Gabriel Villeneuve l’a mentionné plus tôt, tout le monde, du premier au dernier, se doit d’en donner plus si on veut espérer un dénouement positif», a-t-il affirmé.

«On le répète durant chaque point de presse, il faut jouer 60 minutes et avoir un plus gros sentiment d’urgence. On va faire comme d’habitude, victoire ou défaite, et oublier. On joue au hockey pour des parties comme ça», a ajouté Gabriel Villeneuve.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média