Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

10 juin 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Vaccination: «On peut être fier de nos jeunes»

86 % des adolescents de la région auront reçu une première dose du vaccin

4921vaccin

Avec les rendez-vous prévus, 86 % des adolescents de la région auront reçu une première dose du vaccin.

Les jeunes de 12 à 17 ans ont compris l’appel. Ils ont décidé en grand nombre de tendre le bras. En fait, avec les rendez-vous prévus, 86 % des adolescents de la région auront reçu une première dose du vaccin.

«On peut être fier de nos jeunes. Ils ont démontré une grande classe. Ils sont collaboratifs, polis et gentils avec les intervenants. On ne leur dit pas assez souvent, mais ils ont toute ma reconnaissance», a souligné le directeur général du Centre de services scolaire Harricana, Yannick Roy.

La vaccination en milieu scolaire devait se terminer le 14 juin. Elle s’étirera plutôt jusqu’au 18 juin. «La vaccination se déroule bien. Les équipes des écoles de la région sont proactives. On est très heureux qu’on atteigne les cibles visées et cela va nous permettre de travailler à l’organisation scolaire normale pour la rentrée prochaine», a signalé M. Roy.

Éclosion en cours

Publicité

Défiler pour continuer

Pour le moment, trois éclosions en milieu de travail ont eu lieu en région. Ces cas ont forcé la fermeture de cinq classes et de groupes en milieu de garde. «Il y a présentement 200 personnes en isolement préventif. Cette éclosion est rattachée au variant britannique. Il y avait des personnes qui étaient vaccinés, mais dont la période de 14 jours pour que le vaccin soit efficace n’était pas terminée», a expliqué Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil à la Santé publique.

Rappelons qu’actuellement, 65,6 % de la population de l’Abitibi-Témiscamingue a été vaccinée une première fois. Les MRC du Témiscamingue et de la Vallée-de-l’Or, avec des taux de 60 % et de 63 %, sont derrière les trois autres MRC, qui tournent autour d’un taux de vaccination de 67 %.

«La vaccination se déroule bien. Les équipes des écoles de la région sont proactives. On est très heureux qu’on atteigne les cibles visés et cela va nous permettre de travailler à l’organisation d’une rentrée scolaire normale à l’automne» - Yannick Roy

Retard rattrapé en chirurgie

La PDG du CISSSAT, Caroline Roy, a confirmé que la région avait rattrapé le retard qu’elle avait au niveau des chirurgies électives. «Avant la pandémie, nous avions 300 personnes en attente d’une chirurgie élective. Au moment où l’on se parle, nous avons 360 personnes. Ce qui peut engendrer des retards actuellement sont nos enjeux de main-d’œuvre. Toutes les chirurgies urgentes ou semi-urgentes seront réalisées, mais celles non-urgentes pourraient voir des délais supplémentaires en raison de cet enjeu», a-t-elle expliqué.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média