Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

16 juillet 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Les zones «jeu libre» officiellement lancées à Val-d’Or

Huit ont été désignées

Jeu libre - Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Les zones de jeu libre seront signalisées par ce genre de panneau à l’entrée de la rue.

MUNICIPAL - La Ville de Val-d’Or a officiellement lancé, vendredi, le projet «Jeu libre dans ma rue», des zones de loisirs qui permettront aux citoyens – surtout les jeunes - de pratiquer légalement et sécuritairement leurs activités favorites dans la rue.

Acceptés par le conseil municipal le 7 juin dernier, ces petits territoires situés dans des zones résidentielles obligeront les automobilistes à réduire leur vitesse à 15 km/h s’il y a présence de gens dans ces zones. 

Cette initiative citoyenne a été officialisée par une conférence de presse qui s’est tenue sur la rue Lévesque, l’une des huit artères désignées jusqu’à maintenant pour avoir ce statut. Le conseil municipal pourrait en rajouter chaque année, à la demande et au consentement des citoyens. 

Dans un contexte sociosanitaire où les gens ont été martelés d’éviter de sortir à l’extérieur et de limiter les contacts durant la dernière année et demie, ce projet arrive à un bon moment, selon la conseillère municipale du district #7 (Lemoyne – Baie-Carrière), Lisyane Morin. 

«Ça permet aux gens de sortir de chez eux, de se rencontrer et de se réapproprier leur rue et leur milieu de vie. C’est ce qu’on souhaite aux gens», a déclaré Mme Morin. 

Instigatrice du mouvement dans son quartier, Frédérique Cornellier se réjouit de voir les fruits de ses efforts rapporter, elle qui avait fait part de cette proposition en 2017. 

«On est une rue qui se voisine (sic) beaucoup. Tous les ans, on participe à la Fête des voisins. On se connaissait déjà, donc je n’étais pas une étrangère qui cognait aux portes. Ils (les gens) n’ont pas été difficiles à convaincre», a affirmé Mme Corneillier. 

Jeu libre - Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

De gauche à droite : Les membres du conseil municipal Céline Brindamour, Pierre Corbeil (maire), Sylvie Hébert, Lisyane Morin, Èveline Laverdière, ainsi que l’initiatrice de la zone jeu libre sur la rue Lévesque, Frédérique Cornellier.

Une sécurité à avoir 

Maintenant que ces zones ont été délimitées, les conseillers municipaux et les citoyens devront travailler en étroite collaboration pour assurer la sécurité des gens qui utilisent une de ces rues. De la sensibilisation sera faite pour que les automobilistes puissent intégrer cette nouveauté pour éviter des incidents malheureux. 

«C’est un peu le même concept que les zones scolaires. Statistiquement, on sait que les gens qui circulent le plus vite dans les rues locales sont ceux qui habitent dans la rue elle-même. Ce processus vient les sensibiliser, car on demande la signature des gens. C’était important pour nous que les citoyens soient d’accord avec l’installation d’une rue comme ça dans leur quartier», a souligné Lisyane Morin. 

Les rues St-Germain, des Cormorans, des Pygargues, Fréchette (en partie), Ladouceur, Lafleur et le chemin de la rivière Piché sont les autres endroits considérés «jeu libre» à Val-d'Or. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média