Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

19 juillet 2021

Aline Essombe - aessombe@lexismedia.ca

Record provincial de dons pour Opération Enfant Soleil à Amos

À l’initiative d’une de ses jeunes élèves, l’École St-Joseph a amassé la plus grosse somme au Québec

Opération Enfant Soleil

©Photo: Gracieuseté

Maeva Plante a bravé sa timidité pour s’impliquer, avec des résultats pour le moins spectaculaires, auprès d’Opération Enfant Soleil dans le cadre de la campagne nationale Porte ton Pyj’. Sur cette photo, elle posait pour présenter la somme récoltée en 2019-2020.

Avec 6149,66 $ récoltés dans le cadre de la campagne «Porte ton Pyj’» pour l’Opération Enfant Soleil, l’École St-Joseph d’Amos bat tous les records cette année, et ce, à l’initiative d’une de ses élèves de troisième année.

Maeva Plante est une jeune élève de l’École St-Joseph, âgée de 9 ans. Sa mère, Caroline Pichette, explique que Maeva a elle-même été confrontée à la réalité des enfants malades, ce qui contribue à la sensibiliser à la cause.

«Sa sœur a été hospitalisée parce qu’elle était souvent malade», explique Mme Pichette, qui précise ensuite qu’en se rendant à l’hôpital pour visiter sa petite sœur, Maeva a souvent eu l’occasion de voir les logos d’Opération Enfant Soleil dans les couloirs.

«À la télévision, on a vu la capsule promotionnelle de la campagne Porte ton Pyj’ et qu’on pouvait demander de faire ça à l’école», poursuit Caroline Pichette, qui ajoute que l’engagement de Maeva a eu un effet boule de neige sur toute l’école.

C’est la deuxième fois que l’École St-Joseph d’Amos participe à la campagne Porte ton Pyj’ pour aider les enfants hospitalisés. Il s’agit d’une campagne de financement d’envergure provinciale qui invite les élèves de tout le Québec à porter leurs pyjamas à l’école pendant une journée, en échange d’un don de 2 $. Les sommes récoltées sont par la suite remises à Opération Enfant Soleil et permettent à l’organisme de venir en aide aux malades. «Maeva est d’habitude très gênée, donc ça (l’idée) m’est sortie de la tête, mais finalement elle en a parlé à son enseignante», se rappelle sa mère.

Au-delà des attentes

L’École St-Joseph ne regrette pas d’avoir embarqué dans le projet, comme le mentionne Francesca Germain, l’enseignante de Maeva Plante. «Je trouve que c’est important d’apprendre à donner, et d’enseigner aussi du savoir-être. Aujourd’hui, les élèves sont beaucoup plus ouverts, plus empathiques avec les autres», considère-t-elle.

Mme Germain a mentionné que la sensibilisation touchait tout le monde, et qu’il y a eu un grand élan de générosité. «On a tous quelqu’un qui a été à l’hôpital Saint-Justine», fait-elle remarquer. Dès lors, il y a eu, selon elle, un grand élan de générosité de la part de la communauté. Certains élèves sont allés bien au-delà des attentes et ont même porté leurs pyjamas en échange de dons allant jusqu’à 500 $.

Mario Massé, directeur de l’École St-Joseph, note que malgré la pandémie, Amos s’est hissée au premier rang des donateurs, à sa plus grande satisfaction. «Notre école a ramassé le plus de fonds au Québec avec cette somme de 6149,66 $», a-t-il souligné.

M. Massé estime que la somme amassée lors de cette deuxième campagne démontre tout l’enthousiasme des participants pour le projet. C’est que les 6149,66 $ ont été récoltés auprès de seulement 140 jeunes élèves.

«Les dons restent dans la région», ajoute-t-il, précisant que l’école compte bien participer aux prochaines campagnes d’Opération Enfant soleil, tant que la jeune Maeva continue de s’engager. «Ça rejoint nos valeurs d’humanisme, de respect, d’inclusion. Ça vient chercher nos valeurs», termine M. Massé.

Aujourd’hui, Caroline Pichette et ses deux filles se portent bien, y compris sa plus jeune, qui est désormais complètement tirée d’affaire et n’a plus à composer avec des hospitalisations.

Près de 9800 $ en deux ans!

En 2019-2020, Maeva Plante, 9 ans, décide de proposer à son école de participer à la campagne nationale d’Opération Enfant Soleil Porte ton Pyj’. Ainsi, 3638,85 $ ont été amassés. L’École St-Joseph d’Amos s’est engagée une deuxième année consécutive en 2020-2021 et a récolté cette fois la plus grosse somme au Québec, avec 6149,66 $ de dons, pour un total de 9788,51 $ en deux ans. La petite Maeva représentera l’Abitibi-Témiscamingue dans des capsules vidéo qui seront diffusées prochainement par Opération Enfant Soleil.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média