Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

17 août 2021

Aline Essombe - aessombe@lexismedia.ca

Amos abritera un Espace bleu

Le Vieux-Palais sera adapté au coût de 24 millions $

AE-EspaceBleu

©Aline Essombe - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le premier ministre du Québec François Legault a annoncé qu’Amos abritera l‘espace bleu de l’Abitibi-Témiscamingue, un projet de 24 millions $.

Le premier ministre du Québec François Legault était à Amos, dans la matinée du 17 août, pour annoncer que la ville abritera bientôt un Espace bleu. Celui-ci sera implanté dans l’édifice du Vieux-Palais.

Le projet, de l’ordre de 24 M $, permettra de faire de l’ancien Palais de justice d’Amos un lieu de découverte du patrimoine et de la culture de l’Abitibi-Témiscamingue. «On a aussi le devoir de protéger notre patrimoine, de rénover, et d’installer l’Espace bleu, et on garde notre patrimoine, donc je pense que c’est gagnant-gagnant», a considéré le premier ministre.

Sous la gouverne du Musée des civilisations à Québec, en collaboration avec des organismes locaux et régionaux ainsi que les Premières Nations, une exposition immersive permanente sur l’histoire et le patrimoine de l’Abitibi-Témiscamingue sera aménagée dans le Vieux-Palais. Un café offrira pour sa part des produits locaux, tandis qu’une salle multifonctionnelle servira à l’interaction et à la diffusion culturelle.

Amos pour représenter l’Abitibi-Témiscamingue

Publicité

Défiler pour continuer

Le fait que la ville d’Amos ait été choisie pour abriter l’Espace bleu de l’Abitibi-Témiscamingue a été accueilli très favorablement par la municipalité, comme l’a exprimé le maire d’Amos, Sébastien D’Astous.

«Ça va devenir l’endroit de prédilection culturel, a-t-il fait valoir. C’est sûr que les gens vont venir à Amos pour voir ce fameux musée, et nous, on aura nos devoirs à faire pour s’assurer que le tourisme pourra tirer son compte.»

C’est que la Ville d’Amos compte sur ce projet pour mousser le tourisme dans la région. «On s’attend à ce que les futurs visiteurs décident de rester ici plusieurs journées pour aller voir le Refuge Pageau et nos autres attraits. Pour nous, c’est un liant majeur qui vient s’additionner à tout le reste», a souligné M. D’Astous.

Un choix évident

L’annonce du 17 août a été faite en compagnie de la ministre de la Culture, Nathalie Roy, et de la députée d’Abitibi-Ouest, Suzanne Blais. «Ce bâtiment patrimonial, construit en 1922 dans le style Beaux-Arts, a été choisi parce qu’il représente beaucoup dans l’histoire de l’Abitibi-Témiscamingue, mais aussi pour les citoyens et la population. C’est un bâtiment auquel vous êtes attachés et ça, c’est important», a rappelé la ministre en s’adressant aux citoyens.

«L’ancien palais de justice a été pendant longtemps le chef-lieu administratif et judiciaire de l’Abitibi-Témiscamingue. C’est ici que tout se passait. Notre gouvernement a bien l’intention de préserver sa valeur patrimoniale et historique», a-t-elle assuré.

Mettre en valeur un caractère unique

Le 10 juin, le gouvernement du Québec avait annoncé que 259 M $ allaient être investis afin de créer 17 Espaces bleus pour les 17 régions du Québec. Le but de ces espaces consiste à valoriser la culture et le patrimoine québécois, tout en mettant en valeur le caractère unique de chaque région.

AE-EspaceBleu

©Gracieuseté - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Deux arrestations ont eu lieu en marge de l’annonce du Premier ministre François Legault, alors que des manifestations avaient lieu à l’extérieur de l’ancien Palais de justice d’Amos.

Une présence gouvernementale qui ne fait pas l’unanimité

Une dizaine de personnes, en compagnie de leurs enfants, ont profité de la visite du premier ministre pour exprimer leur désaccord contre le passeport vaccinal et la vaccination des enfants. Deux arrestations ont eu lieu pour entrave au travail des policiers et voies de fait sur un agent de la paix. «Lors de cet événement, un homme s’est interposé pour nuire à l‘arrestation d’une dame et lui aussi a été arrêté en rapport avec l’entrave au travail des policiers», a précisé Hugues Beaulieu, porte-parole de la Sureté du Québec.

©Gracieuseté - Le Citoyen Val d'Or - Amos

©Gracieuseté - Le Citoyen Val d'Or - Amos

©Gracieuseté - Le Citoyen Val d'Or - Amos

©Gracieuseté - Le Citoyen Val d'Or - Amos

©Gracieuseté - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média