Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

21 septembre 2021

Aline Essombe - aessombe@lexismedia.ca

La MRC d’Abitibi veut planifier son avenir

Une planification stratégique pour les cinq prochaines années

MRC Abitibi vs CISSS

©gracieuseté - MRC Abitibi

La MRC d’Abitibi lance un grand projet de consultation avant de prendre de nouvelles orientations pour les cinq prochaines années.

La MRC d’Abitibi planche sur de nouvelles orientations à adopter pour les prochaines années.

Le maire d’Amos Sébastien D’Astous, qui est aussi préfet de la MRC d’Abitibi, considère que c’est un premier pas vers une meilleure collaboration entre les citoyens et le gouvernement. 

«La MRC est un palier de gouvernement proche du citoyen, a-t-il d’abord expliqué. C’est l’interlocuteur avec les différents paliers de gouvernement, c’est important d’avoir une cohérence avec les municipalités sur le territoire et d’écouter les besoins de nos citoyens qui sont dans les municipalités, qu’elles soient urbaines ou rurales », a ensuite précisé le préfet.  

Dans un communiqué de presse, la MRC d’Abitibi a indiqué que des rencontres ont déjà eu lieu au début du mois et que d’autres allaient suivre dans le but d’explorer d’autres orientations possibles pour le territoire.  

«C’est vraiment pour orienter nos décisions. C’est un moment privilégié pour nous de connecter avec la population et de s’assurer qu’on va dans la bonne direction»  Sébastien D’Astous

Un document de référence 

La MRC d’Abitibi prévoit, après ces rencontres, produire un document qui servira de référence dans les différentes prises de décisions des cinq prochaines années. «C’est vraiment pour orienter nos décisions. C’est un moment privilégié pour nous de connecter avec la population et de s’assurer qu’on va dans la bonne direction», a indiqué Sébastien D’Astous.  

Il a ensuite précisé que la MRC d’Abitibi planifie monter une stratégie par le moyen de ces rencontres, ainsi qu’à travers l’expertise d’une firme-conseil. Il s’agit d’organiser les cinq prochaines années en s’appuyant sur des consultations à jour et des sondages effectués auprès de la population. «C’est un travail exigeant, mais c’est un travail qu’on doit faire», a affirmé Sébastien D’Astous. 

«C’est quelque chose qu’on n’avait pas fait depuis très longtemps et le travail se fait de façon conjointe avec les maires, l’administration de la MRC et les organismes du territoire. Il y a aussi des consultations avec des sondages à la population», a-t-il ensuite appuyé. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média