Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

21 septembre 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Une deuxième place difficile pour Lise Kistabish

Seconde derrière Sylvie Bérubé

Lise Kistabish - Élections 2021

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Lise Kistabish constate, avec déception, la victoire de Sylvie Bérubé dans Abitibi - Baie-James - Nunavik - Eeyou.

ÉLECTIONS - La course serrée anticipée dans la circonscription d'Abitibi – Baie-James – Nunavik – Eeyou s’est réglée plus vite que prévu. Vue comme la plus féroce rivale de la candidate sortante Sylvie Bérubé, la libérale Lise Kistabish doit se contenter de la deuxième place, derrière la bloquiste, qui a été réélue pour un second mandat.

Devant la horde de journalistes locaux après la victoire annoncée de Mme Bérubé, la résidente de Pikogan ne cachait pas ces émotions face à ce résultat expéditif. Au moment d’écrire ces lignes, le Bloc québécois avait amassé 39,9% des voix, une avance de 14% sur sa plus proche poursuivante.

«Je suis déçue, a affirmé Lise Kistabish en début de mêlée de presse. Je crois encore être la meilleure personne pour ce travail de députée et pour représenter l’ensemble des gens de la circonscription.»

«Le résultat est surprenant, compte tenu de ce que j’ai entendu sur le territoire. J’espère que la population sera bien représentée, car il y a quand même plusieurs langues dans ce comté. Je suis content d’avoir été la femme autochtone qui a quand même talonné le Bloc québécois. Je pense que c’est juste partie remise», a ajouté la candidate, qui a confirmé, avec conviction, qu’elle tentera sa chance à nouveau dans le futur.

Défaite personnelle, victoire nationale

Malgré cette défaite dans Abitibi – Baie-James – Nunavik – Eeyou, Lise Kistabish a pu se consoler quelque peu, en voyant le Parti libéral remporter le scrutin à la grandeur du pays. Les grandes chaînes canadiennes ont donné la victoire au premier ministre Justin Trudeau vers 22h24, un peu moins d’une heure après la fermeture des bureaux de vote du Québec. Sans recevoir une confirmation ferme, le PLC se dirigeait vers un gouvernement minoritaire.

«Je suis bien contente de ce résultat, ainsi que de voir le parti être de nouveau au pouvoir. C’est vers là que je voulais aller», a commenté la politicienne.

En 2019, les libéraux, représentés dans le comté par Isabelle Bergeron, avaient également pris le deuxième rang dans Abitibi – Baie-James – Nunavik – Eeyou, avec 28,2 des votes.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média