Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

29 septembre 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Une année record pour la SADC de Barraute - Senneterre - Quévillon

Avec des investissements totalisant plus de 4,5 millions $

Quevillon

©Patrick Rodrigue

Les entreprises de Lebel-sur-Quévillon (photo), Barraute et de Senneterre ont reçu plus de 4,5 millions $ de la part de la Société d’aide au développement des collectivités au cours de l’année 2020-2021.

ÉCONOMIE - La crise sanitaire n’a eu aucun effet de ralentissement chez la Société d’aide au développement des collectivités du secteur Barraute - Senneterre - Lebel-sur-Quévillon. Au terme de sa dernière année financière, l’organisme a totalisé un montant record de 4 533 355 $ en investissements.

S’étalant du 1er avril 2020 au 31 mars 2021, soit pendant presque l’entièreté de la première année de la Covid-19 au Québec, la SADC a pu bénéficier de quelques programmes fédéraux pour aider davantage les entreprises sous sa juridiction. Les chiffres ont été révélés lors de son assemblée générale annuelle, tenue il y a quelques jours. 

Investissant entre 1,5 et 2 millions $ chaque année, l’organisme pourrait présentement connaître une année aussi faste, lui qui a déjà atteint ce seuil d’investissements en six mois, sans l’apport d’Ottawa. 

«C’est sûr qu’on ne s’y attendait pas. Toutefois, lorsqu’on a vu les programmes mis en place par notre gouvernement, on s’est dit qu’on mettrait la main à la pâte et qu’on allait piger dedans pour faire bénéficier les entreprises de nos collectivités, a mentionné le directeur général de la SADC de Barraute, Senneterre et Lebel-sur-Quévillon, Marc Hardy. 

«Je ne jouerai pas à l’autruche. Notre organisation a toujours fait de hauts taux de placements. On a toujours fait environ le même nombre de prêts annuels. Cette année, on a franchi le cap du 4 millions $, soit le double. Je ne cacherai pas qu’on a près de 2,4 M $ qui proviennent des investissements fédéraux», a souligné M. Hardy, qui fêtait également ses 25 ans de services au sein de l’organisme. 

Gérant des actifs de plus de 12 M $, la SADC de Barraute, Senneterre et Lebel-sur-Quévillon constitue la plus grosse organisation du genre au Québec, à ce chapitre. Elle a remis en contributions non remboursables près de 533 000 $ pour supporter des entrepreneurs et des organismes de ses milieux.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média