Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Mines

Retour

01 octobre 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Deux sociétés minières valdoriennes changent de main

Golden Valley Mines and Royalties et Abitibi Royalties acquises par Gold Royalty

Canadian_Malartic_fosse_2020

©Patrick Rodrigue

Gold Royalty détiendra maintenant les redevances de revenus nets de fonderie du projet Canadian Malartic d’Agnico Eagle et de Yamana Gold.

La société minière britanno-colombienne de redevances, Gold Royalty, a fait l’acquisition de deux sociétés minières valdoriennes, Golden Valley Mines and Royalties [Mines et redevances de la Vallée-de-l'Or] et Abitibi Royalties.

Cette transaction sera essentiellement un échange d’actions. Ainsi, les actionnaires d’Abitibi Royalties recevront 4,6 actions de la société britanno-colombienne pour chacune de leur action, ce qui tient compte d’un prix de 25,33 $ par action.

«En rejoignant Abitibi Royalties en 2014, mon objectif était de bâtir la meilleure entreprise aurifère. Nous avons commencé à 0,35 $ par action et, aujourd’hui, nous annonçons une combinaison à une valeur de 25,33 $ par action», a soutenu Ian Ball, président et chef de la direction chez Abitibi Royalties.

«Cependant, il y a un moment où quelqu’un avec des compétences différentes est nécessaire pour poursuivre le succès de l’entreprise. Je crois qu’Abitibi Royalties a atteint ce stade. J’ai hâte de voir l’équipe de Gold Royalty s’appuyer sur cette plateforme intéressante», a-t-il ajouté.

De leur côté, les actionnaires de Golden Valley recevront 2,1 actions de Gold Royalty, ce qui tient compte d’une valorisation de 11,76 $ par action.

«La transaction offre une prime immédiate et attrayante pour nos actionnaires et nous donne l’opportunité de continuer de participer à un portefeuille d’actifs de classe mondiale. Je suis particulièrement ravi de rejoindre le conseil d’administration de Gold Royalty et de travailler avec leur équipe de gestion», a souligné Glenn Mullan, président et chef de la direction de Golden Valley Mines and Royalties.

Au terme de la transaction, les actionnaires des deux sociétés minières valdoriennes de redevances détiendront le même pourcentage, soit 23%, de la société de Vancouver.

De nombreuses redevances de la région

Plusieurs redevances de revenus nets de fonderie de mines de la région sont impliquées dans cette transaction. Notons des redevances de 3% sur la mine Canadian Malartic.

La nouvelle entreprise détient aussi des redevances du même type sur des projets de la mine Beaufor, de Coinor Gold, de McKenzie Break et de Swanson de Monarch Mining. Elle détient aussi une redevance de 2,50$ par tonne de minerai traité au moulin Beacon.

Le projet de New Alger de Radisson Mining, ceux de Malartic South de Eagle Ridge et de Callahan d’Agnico Eagle font aussi partie des projets où Gold Royalty détiendra maintenant des redevances de revenus nets de fonderie.

Les projets Fenelon de Wallbridge Mining et Cheechoo de Sirios Resources dans le Nord-du-Québec font aussi l’objet de ce type de redevances.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média