Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections municipales 2021

Retour

02 octobre 2021

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Élections municipales, un grand nombre d’élus sans opposition

Les conseils de Senneterre et Ville-Marie élus sans opposition

bulletin de vote

©archives - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Plusieurs électeurs de l’Abitibi-Témiscamingue ne pourront exercer pleinement leur droit de vote aux élections municipales, puisque de très nombreux candidats ont déjà été élus sans opposition.

Les élections municipales n’ont pas suscité beaucoup d’intérêt auprès des candidats potentiels si l’on en croit le nombre d’élus sans opposition dans la région au lendemain de la date limite de dépôt de candidature.

À Ville-Marie, Senneterre et Notre-Dame-du-Nord, les élections sont déjà terminées, les électeurs n’exerceront pas leur droit de vote, les conseils au complet ont été élus sans opposition.

À Saint-Bruno-de-Guigues, la situation est encore plus aigüe, tous les candidats sont élus sans opposition et un poste demeure vacant, sans candidature.

Le phénomène se répète dans plusieurs municipalités de la région.

«Il faut tout faire pour intéresser plus de gens»

À Rouyn-Noranda, il n’y aura que cinq courses, en incluant la course à la mairie, sept candidats ont été élus sans opposition. Le candidat Jean-Marc Belzile s’est inquiété du peu d’intérêt pour l’implication en politique. «Nous aurons un travail important au cours des 4 prochaines années, soit celui de tout faire pour intéresser plus de gens à s'impliquer en politique municipale, pour s'assurer d'avoir de la relève», a-t-il écrit, sur les réseaux sociaux, le 2 octobre.

À Val-d’Or, sept conseillers sur huit ont été élus sans opposition et la course à la mairie oppose Céline Brindamour à Léandre Gervais. À La Sarre, il n’y aura qu’une seule course pour combler le sixième siège du conseil municipal, le maire, Yves Dubé et cinq conseillers ayant été élus sans opposition.

À Amos tous les conseillers ont été élus sans opposition. La course à la mairie oppose le maire sortant, Sébastien D’Astous et André Brunet. Même portrait, à Palmarolle, où le conseil est élu et seule la course à la mairie demeure entre Aline Bégin et Véronique Aubin. À Malartic, cinq conseillers et le maire, Martin Ferron, ont été élus sans opposition, il n’y aura qu’une seule course dans le District 4.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média