Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

05 octobre 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Les Forestiers répliquent, mais plient face aux Cantonniers

Forestiers Amos - 2021-2022

©gracieuseté - Dany Germain

La rondelle n'a pas tourné en faveur des Forestiers d'Amos, face aux Cantonniers de Magog.

HOCKEY M18 AAA - Gagner au domicile des Cantonniers de Magog est tout, sauf une tâche facile. Les Forestiers d’Amos l’ont appris à leurs dépens, en fin de semaine dernière, eux qui ont dû se contenter de deux défaites, dont une en prolongation.

La formation régionale midget AAA aurait certainement mérité un meilleur sort au niveau du résultat. Ayant réussi à créer l’égalité à deux reprises lors de la rencontre de samedi, les Abitibiens ont passé bien près de récolter la victoire en prolongation. Or, une chance ratée en zone offensive s’est vite transposée de l’autre côté de la patinoire. Après 25 secondes d’écoulées, Jérémie Dumas-Larouche scellait l’issue du match et donnait la victoire de 3 à 2 aux Magogois. De retour au jeu depuis la semaine dernière, Matthew Bolduc a inscrit son premier but dans l’uniforme des Forestiers. Marc-Alexandre Richard (2e) a lui aussi fait scintiller la lumière rouge. 

Le lendemain, une mauvaise séquence de 22 minutes a permis aux Estriens de prendre leur vitesse de croisière et d’inscrire trois filets coup sur coup, avant de mettre la victoire hors de portée de la troupe de Shawn Lanoue en fin de rencontre. Seul Maxence Albert (1er) a trouvé le fond du filet pour Amos dans cette défaite de 4 à 1, ce qui ouvrait la marque dans cette confrontation. 

«Avec cinq minutes à faire en première période, c’était 1 à 0 pour nous et on était en contrôle. Les tirs étaient environ égaux de chaque côté. Le vent a tourné de bord. Les Cantonniers ont marqué un but et un deuxième avant la fin de la première période. Ils ont fait comme sept tirs en cinq minutes. En deuxième, ç’a été la même chose. Plusieurs punitions ont été appelées des deux côtés, donc ça brisait le rythme du match, analyse l’entraîneur-chef des Forestiers, Shawn Lanoue. 

«C’est un long voyage qui est somme tout positif pour nous. On peut voir qu’on rivalise avec n’importe qui. On a la chance de jouer contre de gros clubs en début de saison et d’essayer de s’améliorer à travers ça», ajoute-t-il. 

Toujours en attente 

À la suite des allègements concernant le nombre de spectateurs permis dans les différents amphithéâtres sportifs, les Forestiers sont toujours en attente de nouvelles directives pour le Complexe sportif Desjardins d’Amos. 

Étant donné le fait que les Forestiers n’assignent pas de places assises lors de leurs rencontres locales, l’organisation doit donc se limiter à un maximum de 250 spectateurs. Aucune annonce officielle concernant un changement au niveau de la limite permise n’a été émise par les Forestiers. 

«Je ne suis pas nécessairement sur ce dossier-là, et je n’en ai pas entendu parler. J’imagine que ça va être les mêmes règlements provenant de la Santé publique. Si c’est permis, on espère d’avoir pas mal de gens à l’aréna», mentionne Shawn Lanoue. 

Une foule qui sera importante pour le prochain programme double des Forestiers à la maison. Bénéficiant d’une fin de semaine de congé en raison de l’Action de grâce, ceux-ci reprendront l’action les 16 et 17 octobre, en recevant les meneurs au classement général, les Chevaliers de Lévis. 

«On est une équipe rapide et qui travaille. Si c’est ça qu’on fait, on se donne des chances de compétitionner contre n’importe qui. Présentement, le calendrier fait en sorte qu’on affronte de grosses équipes. Peut-être que les résultats vont être moins là, mais on risque de progresser un peu plus», estime l’entraîneur des Forestiers. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média