Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

13 octobre 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Le Filon retrouve ses partisans et sa glace au Centre Michel-Brière

La saison est lancée pour les six équipes du programme dans le circuit provincial de la LHPS

Filon CSOB M17 - 2018-2019

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le Filon de l'Or-et-des-Bois a retrouvé le Centre Michel-Brière pour une saison normale.

HOCKEY SCOLAIRE - Durement touchées par l’annulation des sports scolaires, l’an dernier, les six formations du Filon de l’Or-et-des-Bois ont fini d’attendre. Avec le circuit provincial de la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS) qui a repris son cours, cet automne, les responsables du programme s’attendent à un retour en grande force.

Quatre de ces six équipes (M12 Élite, M13 Élite, M15 Relève et M18 Relève) lançaient leurs hostilités, les 1er-2-3 octobre, au Centre Michel-Brière de Malartic. Quant aux équipes des classes M15 Élite et M18 Élite, ils avaient l’occasion de montrer leur savoir-faire devant parents et amis, les 9 et 10 octobre, face aux Athlétiques de la Polyvalente de L’Ancienne-Lorette. 

Au-delà des attentes et des résultats, le programme scolaire abitibien se réjouit déjà de pouvoir fouler la glace à nouveau, après de longs mois d’attente.  

Malgré la perte de quelques joueurs vers le circuit civil, spécialement chez les plus jeunes, le Filon a vu certains hockeyeurs d’un peu partout dans la région se greffer pour combler des postes disponibles. 

«L’année dernière, on était sur la glace dans des contextes d’entraînement. L’idée de jouer des matchs et d’avoir un horaire de saison fait en sorte que l’excitation est au plus haut. Tout le monde ne parle que de ça. Ramener les enfants à l’aréna, c’est incroyable!», a exprimé l’un des responsables du Filon, François Lévesque. 

Avec les deux tiers des formations dans la division élite, la compétition sera plus que relevée pour sa cinquième année d’existence dans le circuit scolaire. 

«Dans l’élite, on va être 12 et 16 équipes dans le classement général. Il y aura aussi beaucoup de monde dans la section relève. On va avoir des saisons normales en matière de classement. Ce ne sera pas comme on a eu, avec seulement quatre clubs dans une division», a indiqué M. Lévesque. 

Une fusion importante 

Pendant que les étudiants tentaient de finir l’année scolaire entre les examens, les vacances d’été et les vaccins, une importante fusion a eu lieu dans les hautes sphères du hockey québécois. 

Des ligues conjointes depuis quelques années, la LHPS et le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) ont joint leurs efforts pour être regroupés ensemble. Si pour le joueur, ça ne change rien à ses activités quotidiennes, cette association sera utile pour les entraîneurs et dirigeants de programmes. 

«L’idée de la fusion amène l’avantage qu’un élève assis dans notre classe, mais qui n’est pas un joueur régulier, pourrait devenir un joueur affilié avec nous. C’était quelque chose qu’on ne pouvait pas faire quand la LHPS était seule. Il y aura une transition sur une période de trois années. Peut-être qu’on va voir un peu plus les couleurs de ce partenariat, l’an prochain. Pour l’instant, on est la division LHPS dans le RSEQ», a fait savoir François Lévesque. 

Au niveau politique, la fusion des deux ligues pourra aussi amener une force plus considérable chez le gouvernement du Québec. 

«Ça fait en sorte qu’on devient une grosse machine sportive. On est un poids plus fort aux yeux du gouvernement. Quand il a à prendre des décisions, ça concerne l’ensemble des activités sportives et étudiantes du Québec, qui va du niveau secondaire jusqu’à l’universitaire», a souligné M. Lévesque. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média