Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

15 octobre 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

L'Armada voit sa fiche parfaite être détruite par Val-d'Or

Sans les 20 ans Jérémy Michel et Émile Lauzon

Frédéric Potvin - Foreurs Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Poursuivi par Alexandre Joncas (blanc), Frédéric Potvin prend le temps de le ver la tête avant de battre le gardien Charles-Edward Gravel.

HOCKEY JUNIOR - Le nouveau nom du domicile des Foreurs de Val-d’Or semble leur porter bienveillance. Face à une équipe invaincue en l’Armada de Blainville-Boisbriand, les Abitibiens ont comblé deux retards, avant de l’emporter au compte de 3 à 2, vendredi soir.

Dans ce premier match au maximum de la capacité du Centre Agnico Eagle, les hommes de Maxime Desruisseaux ne pouvaient pas lancer un plus fort message. En plus d’infliger un premier revers à leur rival de division, ceux-ci l’ont fait avec l’absence de deux joueurs de 20 ans, Émile Lauzon et Jérémy Michel, tous deux affligés par une blessure au haut du corps.

Néanmoins, les Foreurs pouvaient compter sur deux retours au jeu qui ont fini par faire des jeux clés dans cette victoire. Tout d’abord, le gardien William Blackburn retrouvait son filet après deux matchs d’absence. Le cerbère de 18 ans a réservé l’arrêt de la rencontre, en frustrant le Polonais Oleksiy Myklukha en échappé, pour garder le score à 2-1 en faveur de l’Armada.

Quant à Jason Desruisseaux, sa ténacité en échec avant a mis en place le but de la victoire avec trois minutes à faire à la rencontre. Auteur de deux revirements, coup sur coup, la recrue a ensuite vu Alexandre Doucet servir une passe parfaite au capitaine Justin Robidas (5), laissé seul devant Charles-Edward Gravel.

«Ce que j’ai aimé ce soir, et j’en ai parlé aux joueurs dans le vestiaire, c’est qu’on avait le bon état d’esprit. Quand tu joues de la bonne façon, de bonnes choses arrivent. Le fait de battre une équipe invaincue depuis le début de la saison, c’est vraiment plaisant», ne cache pas Maxime Desruisseaux.

«Oui, nous avons une bonne première ligne, mais le trio de Zachaël Turgeon apporte beaucoup, tout comme Zakary Michaud. Je trouve que William Provost commence à trouver ses aises tranquillement pas vite», analyse le pilote.  

Autre première valdorienne

Après avoir vu le premier en carrière de Nathan Bolduc amener une seconde vie contre Gatineau, dimanche dernier, un autre natif de Val-d’Or a amené une dose d’énergie supplémentaire avec un gros but. Alors que les minutes commençaient à se faire rares en engagement médian, Frédéric Potvin a fait lever le Centre Agnico Eagle avec son premier au niveau junior majeur. Un but crucial qui portait le compte à deux partout.

«C’est certain que ça s’est passé rapidement. J’avais un petit stress. Quand j’ai vu la rondelle rentrer, j’étais extrêmement fier. J’ai pu voir que c’était mon premier dans la LHJMQ, et c’était un honneur de faire ça devant les partisans de Val-d’Or», a exprimé Potvin en point de presse.

«[Frédéric] Potvin, [Jason] Desruisseaux et [Jérémy] Ste-Marie composent une ligne de jeunes qui n’ont pas beaucoup de vécu dans la LHJMQ, mais on a pu les utiliser en fin de rencontre», encense Desruisseaux.

Première période faste pour l’Armada.

La troupe de Bruce Richardson tentait d’amasser une septième victoire consécutive pour débuter cette saison 2021-2022. Sa bande lui a donné un début de match opportuniste, en marquant deux buts en première période.

Profitant de leur premier jeu de puissance de la soirée, le club situé dans les Laurentides a ouvert la marque grâce au tir de l’enclave de Anri Ravinskis (2).

Moins de deux minutes plus tard, la patience de William Provost a permis d’attirer trois joueurs autour de lui en zone offensive. Libéré sur l’aile gauche, Kale McCallum a tiré profit du relais du Senneterrien pour s’amener avec beaucoup d’espace devant lui. Le vétéran défenseur a par la suite déjoué Gravel à l'aide d’une belle feinte pour niveler marque et inscrire son premier dans l’uniforme vert et or.

Meilleur pointeur du circuit Courteau en ce début de saison, l’arrière Miguel Tourigny (4) a fait parler son talent une fois de plus. Le hockeyeur de 20 ans s’est servi de sa vitesse pour se défaire de sa couverture, avant de compléter le tourniquet et faire 2-1 en faveur de Blainville-Boisbriand.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média