Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

27 octobre 2021

Aline Essombe - aessombe@lexismedia.ca

Nouvelle image pour Mobilisation Espoir Jeunesse

L’organisme devient Élan, Maison des jeunes rural

AE-ChangementLogo

©Gracieuseté - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Mobilisation Espoir Jeunesse, qui soutient les jeunes de 10 à 17 ans en milieu rural dans la MRC d’Abitibi, a changé de nom et d’image et s’appelle désormais Élan, Maison des jeunes rural.

Mobilisation Espoir Jeunesse prend un nouveau souffle pour son 15e anniversaire, en changeant de nom et de logo. 

L’organisme communautaire qui soutient les jeunes des zones rurales de la MRC d’Abitibi s’appelle désormais Élan, Maison des jeunes Rural. 

Le nouveau logo a été conçu par Ta Gueule communication, une entreprise locale d’Amos. La nouvelle appellation ainsi que le logo permettront, entre autres, de mieux comprendre la mission de l’organisme, comme l’a expliqué Cindy Chalifoux, la directrice générale. «On fête nos 15 ans, et pour nos 15 ans, on a décidé de se donner un coup de jeune, de changer de peau, de regarder vers l’avant et de se donner un élan», a-t-elle d’abord expliqué.  

La directrice a ensuite précisé que l’organisme s’occupe de jeunes de 10 à 17 ans qui vivent éloignés de municipalités plus grandes comme Amos ou Val-d’Or. «Avec le nom Mobilisation Espoir jeunesse, il fallait souvent expliquer ce qu’on faisait. Maintenant, avec le nouveau nom, c’est clair : on s’occupe de la jeunesse, on les pousse vers l’avant, on les pousse vers l’avenir et on en fait de bons citoyens dès aujourd’hui», a souligné Mme Chalifoux.  

«Avec le nom Mobilisation Espoir jeunesse, il fallait souvent expliquer ce qu’on faisait. Maintenant, avec le nouveau nom, c’est clair : on s’occupe de la jeunesse, on les pousse vers l’avant, on les pousse vers l’avenir et on en fait de bons citoyens dès aujourd’hui»   Cindy Chalifoux 

Briser l’isolement des jeunes  

Cindy Chalifoux estime qu’en milieu rural, il est peut-être plus difficile pour les jeunes de s’intégrer dans leur communauté et de vivre des expériences enrichissantes. Cet enjeu est central pour Élan, Maison des jeunes rural. «Souvent, les jeunes les plus éloignés de la MRC sont loin de la maison des jeunes et des centres-villes. Donc, briser l’isolement est quelque chose d’essentiel, car avec l’isolement viennent toutes sortes d’autres problématiques», a noté Mme Chalifoux. 

En plus de changer d’image, l’organisme compte prochainement organiser des festivités. «Les 15 prochaines années, je les vois dynamiques, parce qu’on va dévoiler lors de notre spectacle de financement, le 26 novembre, l’année de festivités pour nos 15 ans. Il va y avoir une grosse année et j’espère que les 15 prochaines années vont être explosives, qu’on va nous voir, nous connaitre et changer la vie de plusieurs jeunes», a mentionné la directrice d’Élan, Maison des jeunes rural.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média