Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections municipales 2021

Retour

29 octobre 2021

Aline Essombe - aessombe@lexismedia.ca

Sébastien D’Astous fait le point sur ses engagements

Il estime répondre aux attentes des citoyens

Sébastien d’Astous, maire sortant d’Amos, a tenu à faire le point sur ses différents engagements, à un peu plus d’une semaine des élections municipales du 7 novembre. 

En conférence de presse vendredi matin, le candidat à la mairie est revenu sur certains points évoqués lors du débat du 25 octobre contre son adversaire André Brunet, notamment celui du taux de taxation des citoyens dans un contexte d’inflation. 

«Nous avons toujours un remboursement sur la dette de 5 millions $. Donc, on peut se permettre d’investir année après année, mais mon engagement est de maintenir l’augmentation moyenne des taxes sous le taux d’inflation annuel pour respecter la capacité de payer des citoyens», a-t-il mentionné. 

La gestion des finances publiques était d’ailleurs un point de débat entre Sébastien D’Astous et André Brunet, qui a été maire d’Amos de 1990 à 1998. M. D’Astous estime qu’il fallait faire preuve de courage pour répondre aux besoins en infrastructures de la Ville, tandis que M. Brunet soutient qu’il faut rester prudent dans les dépenses.   

«Nous devons continuer de développer, il faut créer de la richesse, il faut créer de l’économie, mais pas à n’importe quel prix, mais bien à la vitesse et selon la capacité de payer des gens», a affirmé Sébastien D’Astous vendredi matin. 

«Nous devons continuer de développer, il faut créer de la richesse, il faut créer de l’économie, mais pas à n’importe quel prix, mais bien à la vitesse et selon la capacité de payer des gens»  Sébastien D’Astous 

Des rencontres  

Le maire sortant a dit s’être engagé à travailler sur un plan d’action pour favoriser le développement économique de la municipalité. «J’ai fait beaucoup de terrain, les gens sont satisfaits et aiment leur ville. Je suis très motivé pour la suite des choses, a-t-il déclaré. J’ai rencontré des gens de la communauté d’affaires et je m’engage à m’assoir et à travailler avec eux dans les prochaines années», a ensuite ajouté M. D’Astous.  

De nombreux chantiers 

Selon lui, les enjeux les plus criants tournent autour de l’eau de la Ville. Depuis un peu plus d’une année, l’eau d’Amos doit recevoir un traitement de chlore à cause d’un réservoir défectueux, une situation que Sébastien D’Astous compte régler durant son prochain mandat, s’il est réélu. 

«J’ai ajouté quelques engagements, mais c’est clair que la problématique du réservoir d’eau et la chloration sont un enjeu important que je veux que l’on règle rapidement», a-t-il promis. 

Par ailleurs, Sébastien D’Astous s’engage à continuer de travailler sur les canalisations et la voirie de la 3e Avenue, mais aussi sur la création de 180 places en garderie. Il souhaite aussi se lancer dans le projet de chalet de ski de fond de la Forêt récréative. «Ce n’est pas aux citoyens d’Amos de payer pour ça, mais vraiment un projet qui doit être fait avec les différents paliers de gouvernement», a-t-il assuré. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média