Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

02 novembre 2021

Aline Essombe - aessombe@lexismedia.ca

Campagne de financement record pour la Maison Mikana

Plus de 26 000 $ amassés à travers les biscuits Sourire!

AE-Biscuits sourire

©Gracieuseté - Le Citoyen Val d'Or - Amos

La Campagne biscuits Sourire de Tim Horton a permis d’amasser plus de 26 000 $ pour la Maison Mikana, une somme record qui permettra de fournir des services plus adaptés aux femmes victimes de violence conjugale du secteur d’Amos.

La Maison Mikana d’Amos a réussi à récolter la somme record de 26 178 $ à l’occasion de sa toute dernière année de participation à la Campagne biscuits Sourire de Tim Horton. 

Le restaurant Tim Horton d’Amos a organisé cette campagne de financement dans le but d’amasser des fonds pour un organisme de la région. Cette année était la troisième consacrée à la Maison Mikana, une maison d’accueil et d’hébergement qui vient en aide aux femmes victimes de violence conjugale. 

«Nous sommes éblouies par la générosité de la population, vraiment. On a battu des records cette année; on est donc vraiment très reconnaissantes envers la population et envers les entreprises, aussi parce que les gens ont été très généreux dans l’achat des biscuits Sourire», s’est réjouie Alizée Lemire-Lemay, gestionnaire à la Maison Mikana.  

Un travail d’équipe 

Mme Lemire-Lemay explique que toute l’équipe de l’organisme a mis la main à la pâte en approchant les entreprises de la région, tandis que le public pouvait participer à la campagne en achetant des biscuits Sourire au restaurant Tim Horton d’Amos. 

L’an dernier 21 305 $ avaient pu être récoltés, soit 4873 $ de moins que cette année. «Je pense que les gens commencent à connaître de plus en plus notre organisme et on remarque aussi une hausse dans la demande de services. Ça peut avoir un impact», a mentionné la gestionnaire. 

«On œuvre depuis 36 ans, nous hébergeons jusqu’à six familles et ça comporte son lot de défis. On compose encore avec un budget insuffisant, donc c’est sûr que toutes les opportunités de financement que l’on peut recevoir, on les prend»   Alizée Lemire-Lemay 

Des rénovations importantes  

La Maison Mikana a eu pour projet d’offrir aux femmes victimes de violence conjugale des installations plus adaptées à leurs besoins. Grâce à tous les dons, une salle de bain et une chambre, rénovées selon les attentes, sont déjà disponibles et aptes à accueillir les victimes. Une cuisinette adjacente à la salle de rencontre doit aussi être construite dès l’an prochain.  

«On œuvre depuis 36 ans, nous hébergeons jusqu’à six familles et ça comporte son lot de défis. On compose encore avec un budget insuffisant, donc c’est sûr que toutes les opportunités de financement que l’on peut recevoir, on les prend», a souligné Alizée Lemire-Lemay, qui considère que la somme de 26 178 $ devrait être suffisante pour financer les trois projets de l’organisme.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média