Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

03 novembre 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Centre-ville : Léandre Gervais veut qu’on écoute les craintes des gens

Il souhaite clarifier certains propos du débat

Léandre Gervais - Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Léandre Gervais tenait à clarifier certains propos dits lors du débat de jeudi dernier.

POLITIQUE MUNICIPALE - L’état du centre-ville de Val-d’Or continue d’être l’un des principaux enjeux de la campagne électorale à Val-d’Or. S’étant clairement opposé au report des travaux sur la 3e Avenue, Léandre Gervais souhaite aussi qu’on écoute les citoyens concernant leurs craintes reliées à la fréquentation du secteur. 

Face aux problèmes de délinquance et d’itinérance qui frappent le centre-ville, Léandre Gervais répond qu’il y a une nuance à faire entre les deux phénomènes, et que ce n’est pas seulement les personnes sans domicile fixe qui font du grabuge dans le centre-ville. 

Questionné, lors du débat de jeudi dernier, à savoir si le candidat était inquiet lorsqu’il se retrouve au centre-ville, l’ancien conseiller du secteur Val-Senneville/Vassan a répondu par la négative, tout comme sa rivale, Céline Brindamour. 

«La semaine dernière, des ressources en toxicomanie et en santé mentale ainsi que la Sureté du Québec se sont réunies pour aborder la problématique de l’itinérance et de la délinquance au centre-ville. Selon la SQ, il importe de dénoncer les comportements délinquants. C’est de cette façon que les services compétents, dont les services sociaux, en toxicomanie et en santé mentale, pourront orienter leurs actions. Parce qu’ils font aussi partie de nos concitoyens; ils méritent eux aussi les meilleurs soins et services», pouvait-on lire dans le communiqué envoyé par le candidat à la mairie. 

M. Gervais affirme appuiera la recommandation concernant la construction d’un centre de jour à l’extérieur du centre-ville qui servira à donner des soins adaptés à cette tranche de la population. 

Commentaires

3 novembre 2021

Robert. Quesnel

Très bonne Analyse MR,Gervais . Vous avez aussi raison que les travaux se poursuivre au centre ville en 2022.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média