Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections municipales 2021

Retour

07 novembre 2021

Aline Essombe - aessombe@lexismedia.ca

Sébastien D’Astous conserve la mairie d’Amos

Réélu avec 59,4% des voix

AE-RésulatsAmos

©Aline Essombe - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Sébastien D’Astous est sorti grand vainqueur des élections municipales et a été reconduit pour les quatre prochaines années à la tête de la Ville d’Amos, avec près de 60% des voix.

Sébastien D’Astous reste en poste. Le maire sortant d’Amos a été reconduit pour un nouveau mandat de quatre ans à l’issue des élections municipales du 7 novembre. 

n peu plus de 3000 électeurs ont exercé leur droit de vote à Amos à l’occasion de ces élections municipales. Au terme du dépouillement des votes, M. D’Astous est sorti grand gagnant avec 59,4% des voix (1874 votes), contre 40,6% (1282 votes) en faveur de son adversaire, André Brunet.  

«Soulagé, très heureux! C’est une campagne qui a été longue, qui était pénible au retour de la pandémie, puis je suis très content que les citoyens me fassent confiance encore pour quatre ans», a exprimé Sébastien D’Astous, qui considère avoir vécu une campagne «difficile», mais satisfaisante. 

«C’est une campagne qui était difficile en sortant de la Covid, a-t-il signalé. C’est une campagne aussi où j’avais beaucoup d’implications au niveau de la MRC, du CLD. J’ai trouvé ça un petit peu difficile de marier tout ça ensemble. J’ai mis beaucoup d’énergie, j’avais une bonne équipe, je suis très satisfait du résultat», a ajouté le maire d’Amos.  

«Demain (lundi), il faut revenir au boulot, se relever les manches, s’assurer que la population va bénéficier d’un meilleur service, puis on va mettre l’énergie que méritent nos citoyens»   Sébastien D’Astous 

Un taux de participation «décevant» 

Le taux de participation est tout de même resté un enjeu durant ces élections municipales. C’est que les six conseillers municipaux ont tous été élus sans opposition, ce qui a eu pour effet d’en inquiéter certains. Les élections municipales n’ont mobilisé 31,3% des électeurs à Amos, soit 3156 personnes parmi les 10 209 citoyens inscrits sur la liste électorale. «31%, ce n’est pas beaucoup, c’est un peu décevant, mais dans l’ensemble du Québec, c’est à peu près le pourcentage qu’il y a eu, a commenté M. D’Astous à ce sujet. 

«J’ai beau être déçu, je pense que c’est un momentum. Il va falloir travailler là-dessus, intéresser les gens à la politique, intéresser les gens à se présenter, à participer. Je m’en fais un devoir pour les quatre prochaines années», a-t-il affirmé.  

Déjà tourné vers l’avenir   

Le maire D’Astous a l’intention de rapidement prendre en main les dossiers en cours. Il a évoqué la chloration de l’eau potable ainsi que le développement d’un parc industriel et d’un centre entrepreneurial comme étant des priorités dès la sortie de cette période électorale. 

«Demain (lundi), il faut revenir au boulot, se relever les manches, s’assurer que la population va bénéficier d’un meilleur service, puis on va mettre l’énergie que méritent nos citoyens, a lancé Sébastien D’Astous en ajoutant qu’il sait pouvoir s’appuyer sur son équipe de travail. 

«Amos, dans quatre ans, ce sera une ville qui va continuer de se développer, où on va être bien, que les gens vont reconnaitre et voudront venir s’y installer », a-t-il conclu.  

André Brunet, ancien maire d’Amos et candidat défait aux élections municipales, n’a pas souhaité s’exprimer à la fin de la soirée électorale. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média