Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections municipales 2021

Retour

08 novembre 2021

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Victoire écrasante d’Yvan Roy à Barraute, maison nette à St-Marc-de-Figuery

Deux candidates à égalité pour un siège de conseillère à Preissac!

Yvan Roy budget Barraute

©Photo: Archives - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Yvan Roy pourra préparer d'autres budgets au cours des quatre prochaines années puisqu'il a aisément été reporté à la mairie de Barraute aux élections municipales.

Yvan Roy a remporté une victoire pour le moins éclatante aux élections municipales de dimanche pour conserver la mairie de Barraute.

Le maire sortant a obtenu un deuxième mandat en récoltant pas moins de 89% des voix exprimées (608 votes), contre seulement 11% pour son adversaire Sylvain Marcotte (74 votes). En tout, près de 46% des 1548 citoyens de Barraute inscrits sur la liste électorale se sont prévalus de leur droit de vote.

On a aussi assisté à un match à sens unique à Ste-Gertrude-Manneville, où Pascal Rheault a obtenu un quatrième mandat à la mairie en amassant 67% des voix (151 votes), contre 33% pour son rival Alain Brousseau (75 votes). Sur les 574 citoyens inscrits sur la liste électorale, 230 ont voté, pour un taux de participation de 40%.

À Berry, le conseiller sortant Jules Grondin a été élu maire avec 120 votes (55%), contre 99 pour l’autre candidat, Éric Leclerc (45%). Le taux de participation s’est élevé à un peu plus de 51% dans cette municipalité (parmi 430 électeurs éligibles).

À Champneuf, où 55 électeurs sur 96 ont exprimé leur droit de vote (pour un taux de participation de 57%), la course à la mairie a été très serrée, alors que le maire sortant Rosaire Guénette a conservé son poste de justesse en l’emportant par trois petites voix (28 à 25) contre Daniel Guillemette.

La sortie pour le maire et quatre conseillers

À St-Marc-de-Figuery, le maire sortant Daniel Rose, dont le dernier mandat avait été marqué par la controverse et la démission en bloc de quatre conseillers, s’est fait montrer la sortie par les électeurs, qui ont élu André Rioux comme nouveau maire dans une forte proportion de 66% des voix, soit 254 votes contre 130 (34%).

Il faut croire que les électeurs de St-Marc ont décidé de faire maison nette dans leur conseil municipal, alors que des quatre des cinq conseillers sortants en élection ont été battus, et ce par de fortes marges. Le taux de participation a atteint 52,5% à St-Marc, où 386 des 735 personnes inscrites sur la liste électorale sont allées voter.

Statu quo à Preissac et La Motte, changement de maire à Trécesson

À Preissac, le maire sortant Donald Rheault, qui était en poste depuis un an à peine à la suite d’une élection partielle, n’aura finalement pas eu trop de difficultés à se faire réélire en l’emportant avec 67% des voix exprimées (319 votes) devant Nicole Poulin, ex-conseillère et ex-mairesse suppléante, qui a obtenu 33% des suffrages (156 votes).

Cette élection a suscité de l’intérêt à Preissac, où le taux de participation s’est élevé à 58% (480 votes exprimés sur 830 citoyens inscrits sur la liste électorale). Fait à noter, le scrutin pour le poste de conseiller/conseillère au siège #1 s’est soldé par une égalité entre Casandra Couture et la conseillère sortante Marilyne Tanguay, qui ont récolté 150 votes chacune. Selon la loi électorale, un nouveau dépouillement des votes devra être effectué à la Cour du Québec, et si l’égalité persiste toujours, l’élue sera déterminée par tirage au sort.

À La Motte, le maire sortant Réjean Richard a obtenu un nouveau mandat de justesse en amassant 102 votes (41% des voix), seulement sept de plus que Paul Lafrenière (38%). Le conseiller sortant Michel Savard a terminé au 3e rang avec 51 votes (21%) à cette élection, laquelle a suscité passablement d’intérêt avec un taux de participation de 65% (250 votes exprimés sur 386 électeurs).

Et à Trécesson, la 9e et dernière municipalité de la MRC d’Abitibi qui donnait lieu à une course à la mairie, le maire sortant Jacques Grenier a perdu son poste aux mains de Ghislain Nadeau qui, selon les chiffres annoncés par la Municipalité, l’a emporté avec 230 votes contre 189 (55% des voix vs 45%).

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média