Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

18 novembre 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Un barrage offensif contré par des erreurs mentales

Foreurs Val-d'Or - Mooseheads Halifax

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Félix Paquet (#18) tente de trouver une ligne de tir pendant un avantage numérique aux Foreurs.

HOCKEY JUNIOR - En léthargie depuis quelques rencontres, l’attaque des Foreurs de Val-d’Or a retrouvé leurs ailes en bombardant le filet adverse de 48 lancers. Au tableau indicateur, le pointage indiquait toutefois un dénouement différent, alors que les Mooseheads d’Halifax ont soutiré un gain de 5 à 3, jeudi soir.

L’offensive était au rendez-vous, mais le manque d’exécution et les erreurs mentales n’ont rien aidé dans le cas des Foreurs. Presque toutes les fois que les locaux faisaient un faux pas, les gros canons des Néo-Écossais se chargeaient de faire payer chèrement le prix.

La dangereuse ligne d’attaque composée de Jordan Dumais, Elliot Desnoyers et de Robert Orr a fait parler leur talent en première période avec deux buts en première période sur des surnombres accordés par la défensive du vert et or. Deux séquences qui ont terni le début de match des Foreurs, qui ont vu Jason Desruisseaux (5) ouvrir le pointage dès la 13e seconde de jeu.

Auteurs de 15 tirs lors des 20 premières minutes de jeu, les Abitibiens ont maintenu la cadence lors du second engagement pour en compiler 30 sur le gardien Brady James après deux périodes. À force d'être testé, le gardien des «Orignaux» a fini par flancher, deux fois plus tôt qu’une, face à William Provost (3) et Jérémy Michel (7). Mais comme en première période, les erreurs en défensive sont venues rattraper la troupe de Maxime Desruisseaux. Mathieu Cataford (5) a inscrit le but gagnant au début du troisième vingt, tandis que Attilio Biasca a assuré la victoire des Mooseheads, qui récoltaient une 900e victoire dans leur histoire.

«On a 15 tirs en première période, 15 tirs en deuxième et 20 en troisième. Je suis obligé de dire que les gars ont travaillé et voulaient gagner. Il y a des soirées où tu mérites de gagner, mais que tu sors avec une défaite. C’est évident que des erreurs mentales nous ont fait mal», défend Maxime Desruisseaux.

«Notre désavantage numérique nous avait fait mal à Gatineau, et ç’a été meilleur aujourd’hui. Ensuite, notre jeu de puissance nous a donné un gros but de William Provost. Notre exécution n’était pas à point en première période. J’avais déjà mentionné qu’il fallait améliorer nos débuts de partie et j’ai aimé comment nous avons sorti. Au-delà du résultat, je trouvais qu’on avait de l’énergie», estime le pilote du vert et or.

Brassage de soupe

Avec les victoires qui se font plus rares ces derniers temps, l’entraîneur des Foreurs a décidé de jouer avec ses effectifs en attaque. En plus de jumeler Alexandre Doucet avec Jason Desruisseaux et William Provost, celui-ci a tenté une expérience en mutant Justin Robidas à l’aile et Jérémy Michel au centre. La formation pouvait également se permettre un peu plus de flexibilité sur ses autres unités avec le retour de Jérémy Ste-Marie dans l’alignement.

«Ce n’est pas des changements énormes, mais on tente de brasser la soupe. J’ai hâte de voir comment le trio de Jérémy Michel a produit et ce qu’ils nous ont apporté offensivement», souligne l'entraîneur.

Une autre bonne nouvelle dans le camp valdorien est la présence de Marshall Lessard lors de la période d’échauffement de ce soir. L’attaquant de 19 ans a finalement été rayé de l’alignement, mais c’est une autre étape franchie en vue d’un retour au jeu après une sérieuse blessure à un genou.

«Son retour ne se fera pas cette semaine, nuance Desruisseaux, mais il se rapproche. Ça va de mieux en mieux pour Émile Lauzon. Du côté des blessures c’est une bonne chose». Le pilote a également mentionné que Zachaël Turgeon pourrait devoir s’absenter jusqu’au congé du temps des Fêtes, mais ne ferme pas la porte à une présence juste avant le début de la période des échanges.

Entre-temps, les Foreurs seront de retour sur la glace, demain soir, alors que Jonathan Lemieux et les Sea Dogs de St. John feront leur arrêt annuel au Centre Agnico Eagle.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média