Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

03 décembre 2021

Christine Morasse - cmorasse@lexismedia.ca

La constance coule les Huskies

La meute s’incline face aux Islanders de Charlottetown

Huskies

©Photo Jean-François Vachon

Les Huskies ont subi un autre revers face aux Islanders de Charlottetown s’inclinant 7 à 2.

(Jean-François Vachon)-Contre les Islanders de Charlottetown, une des meilleures formations dans la LHJMQ, les Huskies se devaient de disputer 60 grosses minutes de hockey. Malheureusement, la meute en a disputé seulement 20. Résultat : une autre lourde défaite face à la formation de l’Île-du-Prince-Édouard par la marque de 7 à 2.

Dès la fin du premier engagement, les visiteurs menaient 3 à 0. La meute a tout de même réussi à revenir en deuxième réduisant l’écart à un seul but. «On le répète depuis quelques temps qu’on se doit d’être constant. On n’a pas connu une bonne première période et ç’a nous a tellement coûté cher. On a réussi à revenir en deuxième période, mais on a besoin de commencer les matchs dès que la rondelle tombe», a fait valoir l’entraîneur-chef des Huskies, Brad Yetman. «Mentalement, on doit grandir de ce côté. Il suffit de regarder comme les Islanders ont géré la tempête qu’on leur a imposée en deuxième période pour comprendre la différence», a-t-il ajouté. La meute était toujours privée du défenseur Samuel Régis. À cette absence s’est ajoutée celle du gardien de 20 ans Samuel Richard. «La LHJMQ est une ligue de 19 et de 20 ans. Ces joueurs ont un impact important. Ce n’est pas évident de combler l’absence de deux joueurs comme Régis et Richard. Il faut vraiment travailler tous ensemble pour le faire. On a une bonne réponse de nos joueurs, mais on donne encore trop de buts», a soutenu le pilote. Le cas de Samuel Richard est réévalué au jour le jour. L’organisation devrait avoir plus d’informations sur la blessure lundi. 

La machine de l’Île-du-Prince-Édouard 

Le ton a rapidement été donné par les visiteurs en début de rencontre. L’espoir du Canadien de Montréal Xavier Simoneau a repéré un autre espoir de cette organisation, William Trudeau (3e), qui a appuyé l’attaque. Le défenseur a déjoué Mathis Dorcal-Madore du côté de la mitaine. Par la suite, les Islanders ont doublé leur avance. Patrick Guay (20e) est sorti du coin avec la rondelle et a surpris le cerbère rouynorandien pour atteindre le plateau des 20 filets. Avant la fin de la première période, la formation de l’Île-du-Prince-Édouard a ajouté à son avance. Profitant d’un avantage numérique, l’échange entre Xavier Simoneau, Patrick Guay et Lukas Cormier (12e) a mené au filet de ce dernier sur un lancer sur réception. 

Une meilleure deuxième 

Les Huskies ont finalement brisé la glace en début de deuxième période. Un tir de la pointe de Dyllan Gill a raté le filet avant de toucher Samuel Johnson (7e) et de surprendre Jacob Goobie qui a déjà mieux paru. En toute fin de période, le défenseur rouynorandien Emeric Gaudet a été à l’origine du deuxième filet de sa troupe. Le défenseur, n’ayant pas d’angle de tir, a décoché son lancer à côté du filet, ce qui a permis à Alex Arsenault de reprendre le disque et de le diriger vers le filet. Louis-Philippe Fontaine (7e) a saisi le retour pour réduire l’écart à un seul but. 

Le château de cartes s’écroulent 

En début de troisième période, le premier trio des Islanders a encore fait des siennes. Un tic-tac-toe entre Brett Budgell, Xavier Simoneau et Patrick Guay (21e) a mené au deuxième filet du match de ce dernier. Puis, en milieu de période, profitant d’un avantage numérique, les Islanders ont repris une avance de deux buts. Jakub Brabenec (8e) a saisi un retour de lancer de Brett Budgell lors d’un avantage numérique pour déjouer Mathis Dorcal-Madore. Par la suite, William Trudeau (4e) et Noah Laaouan (3e) ont complété la marque dans un filet désert. 

 

 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média