Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

03 décembre 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Une victoire des Foreurs pour William Blackburn

Le gardien de 18 ans quitte le match sur une civière

Foreurs Val-d'Or - Wildcats Moncton

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Alexandre Doucet a trouvé l'espace entre les jambes de Vincent FIlion pour marquer son 12e de l'année.

HOCKEY JUNIOR - Les émotions étaient diverses dans ce match entre les Foreurs de Val-d’Or et les Wildcats de Moncton. La joie de la victoire des locaux a été entrecoupée par l’inquiétude, alors que William Blackburn a dû quitter la rencontre sur une civière après un lourd contact en deuxième période.

Pendant que le pointage était de 2 à 1 pour la formation néo-brunswickoise, le gardien des Foreurs était en train d’attraper une rondelle au vol pour arrêter le jeu devant lui. En seconde vague, l’attaquant Mathis Cloutier, un ancien espoir des Foreurs, est entré accidentellement et solidement dans Blackburn, qui n’a pas pu se protéger à temps.

Complètement assommé, le portier de 18 ans est resté de longues minutes au sol, pendant que les médecins des deux équipes s’affairaient à le stabiliser sur la glace. Le natif d’Hébertville a été escorté en civière pour quitter la surface de jeu. La bonne nouvelle est qu'il était conscient après le coup.

Galvanisés par la perte de leur coéquipier, les joueurs du vert et or n’ont pas pris de temps pour niveler la marque, par l’entremise du tir sur réception de Marshall Lessard (2), trois minutes plus tard.

«Depuis le début de l’année que je dis qu’on a un groupe exceptionnel et qui se tient. Les gars le savent, et le leadership a pris les choses en main», rappelle l’entraîneur-chef, Maxime Desruisseaux.

«C’est difficile voir un de tes coéquipiers sortir sur une civière. Il y avait beaucoup d’émotions. Toute l’équipe tient à ‘’Black’’ et aux autres gars. Ce n’est pas plaisant, mais on s’est tenu ensemble. On a fait ça pour lui», d’ajouter le capitaine, Justin Robidas.

Solide des deux côtés

Les meneurs du vert et or n’ont pas pris les bouchées doubles uniquement lors de la blessure de leur gardien, mais durant une grosse partie de la rencontre. En plus de Jérémy Michel qui a obtenu trois passes, ses compagnons de trio Alexander Mirzabalaev et William Provost n’étaient pas en reste non plus.

Le Russe (7) a donné les devants pour la première fois du match à son équipe, en troisième période. De son côté, l’Abitibien a failli se retrouver dans les jeux de la soirée, mais après avoir déjoué la défensive et le gardien Vincent Filion, seule la petite ligne rouge a réussi à l’arrêter. Au final, Provost est reparti avec la première étoile du match.

De son côté, la première unité s’est chargée du reste de la feuille de pointage. Alexandre Doucet (12) a fait 1 à 1 en première période sur une échappée et Justin Robidas (10) a scellé l’issue du match, 16 secondes après le début de la prolongation.

«J’ai manqué mon tir sur un but ouvert, juste avant. J’ai vu que la rondelle s’était rendue dans le coin. J’ai juste essayé de la ramener devant le filet le plus rapidement possible et elle a trouvé une façon d’entrer dans le filet», illustre l'espoir des Hurricanes de la Caroline.

 

Foreurs Val-d'Or - Wildcats Moncton

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Justin Robidas a fait scintiller la lumière rouge pour la victoire.

Sans prendre uniquement en compte l’offensive, Maxime Desruisseaux parle d’une performance collective réussie de sa troupe. Ayant mis l’accent sur la gestion de la rondelle dans les dernières semaines, l’instructeur note que les Wildcats n’ont jamais eu de grandes séquences de domination en zone offensive. Une analyse qui s’est reflétée dans la colonne des tirs au but : 35-26 pour les Valdoriens.

Arrivé dans le match de manière inattendue, Philippe Cloutier a fait ce qu’il fallait pour permettre à ses partenaires de garder le rythme. Le gardien substitut n’a cédé qu’à une seule reprise, face à un tir d’Étienne Morin qui ramenait les deux formations à la case départ.

«On a peut-être plus vu l’adversaire en troisième période, mais il n’a pas eu de temps forts. Je pense que c’est là qu’on a bien géré la partie. On a été en contrôle lors de la première et deuxième période. J’ai aimé notre groupe de défenseurs. Je les sentais plus en contrôle», indique Maxime Desruisseaux, qui a aussi lancé des fleurs à l’endroit de sa recrue, Tomas Cibulka, qui démontre une meilleure aisance sur la glace nord-américaine.

«Ce n’est jamais facile quand tu embarques en relève comme ça. Je suis content de comment il s’est comporté. Il n’a pas beaucoup été sollicité, mais il a fait les arrêts au bon moment», de dire Desruisseaux sur Philippe Cloutier.

On ignore pour l’instant qui sera rappelé pour seconder le portier de 18 ans, demain après-midi, lors de la visite des Islanders de Charlottetown. Le Malarticois Frédéric Cousineau et les Forestiers d’Amos sont en voyage, cette fin de semaine, dans la région métropolitaine de Montréal. Des détails suivront au courant de la journée de samedi.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média