Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

21 janvier 2022

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

La recherche de lithium s’intensifie à la Baie-James

Megawatt agrandit sa propriété de la Baie-James

Galaxy Lithium Baie-James

©Galaxy Resources Limited

La course au lithium bat son plein au nord de Chibaugamau, dans la municipalité d’Eeyou-Estchee Baie-James où plusieurs sociétés d’exploration s’activent, comme Galaxy Ressources, dont on aperçoit les activités sur la photo.

La société d’exploration minière Megawatt Lithium and Battery Metals a jalonné 229 claims supplémentaires dans le secteur de son projet Route 381 Lithium, à proximité des projets de Nemaska Lithium, de Galaxy Ressources et de Critical Element Lithium. Les propriétés sont situées dans la municipalité d’Eeyou Istchee Baie-James. 

Megawatt profite d’une certaine facilité d’accès à ses nouvelles concessions grâce au corridor d’infrastructures électriques, ce qui atténue l’exigence du recours au transport par hélicoptère pour les activités d’exploration.  

« Nous sommes ravis d'avoir acquis cet important bloc de claims dans la région de la baie James, ce qui nous donne l'opportunité d'explorer deux zones très prometteuses dans la région», a déclaré David Thornley-Hall , PDG de Megawatt. 

Les nouveaux claims couvrent une superficie de 121 km carrés et sont complémentaires au projet Route 381 Lithium. Megawatt a recoupé des valeurs de 2,77 % d’oxyde de lithium (Li2O) grâce à des échantillons de surface au projet Route 381. Un forage effectué à proximité, sur la propriété de Pontax Lithium aurait intercepté 1,16 % Li2O sur 30,55 m.   

Avancement des autres projets 

Le projet de mine Wabouchi de Nemaska a rencontré des difficultés en raison de l’explosion des coûts et des difficultés pour la construction de son usine de transformation prévue initialement à Shawinigan, mais qui devrait se réaliser à Bécancour finalement.  

Le projet de Galaxy est présentement en cours d’examen,  soit la 4e étape, sur 5, après le dépôt de l’étude d’impact à l’Agence d’impact du Canada. Galaxy a déposé son plan de développement en mars dernier. Le projet situé à proximité de la route Billy-Diamond (anciennement route de la Baie-James), à 130 km d’Eastmain, aurait des ressources estimées de 40,3 M de tonnes de minerai à 1,40 % Li2O. Le projet prévoit la production de 330 000 tonnes par année de spodumène pendant 18 ans. L’entrée en production est prévue pour 2024 et la société vise le marché des batteries et du transport électrique.  

Selon Critical Element Lithium, le projet Rose lithium-tantale, dans le même secteur, serait l’un des dépôts les plus purs au monde. On y prévoit le traitement de 1 610 000 tonnes de minerai annuellement à une teneur moyenne de 0,85 % Li2O et de 133 grammes par tonnes de tantale. Cela permettrait la production annuelle de 186 327 tonnes de concentré de lithium de qualité chimique (6 % Li2O), 50 205 tonnes de concentré de qualité technique (5 % Li2O) en plus de 429 tonnes de concentré de tantale. La société a obtenu une décision favorable du ministre de l’Environnement Steven Guilbault pour le projet en août dernier.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média