Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

07 février 2022

Ian-Thomas Bélanger - itbelanger@lexismedia.ca

Un documentaire scientifique réalisé à Amos pour l’ONU

A Paradigm Shift in Boreal Forest

ITB-Documentaire_ONU

Le réalisateur amoissois Frédéric Gourde et le scientifique coréen Sanghyun Kim ont uni leurs talents pour la création du documentaire portant sur les écosystèmes forestiers

La vidéo qui traite des spécificités de la forêt boréale, sera présentée au 15e Congrès forestier mondial qui se tiendra à Séoul, du 2 au 6 mai prochain. 

Le documentaire, réalisé par le doctorant en Foresterie à l’UQAT Sanghyun Kim, en collaboration avec le réalisateur amossois Fréderic Gourde, dévoile de nouvelles recherches sur les impacts de la régénération forestière après la coupe d’arbres à grande échelle. « Il s’agit d’un projet du GREMA (Groupe de Recherche en Écologie de la MRC Abitibi) dans lequel nous comparons la capacité des écosystèmes à survivre aux coupes à blanc (coupes totales) pratiquées dans certains pays » soutient Sanghyun Kim. « Notre documentaire aura un impact significatif car il sera présenté devant des gens de partout dans le monde, de tous les continents. On parle de spécialistes de divers types d’écosystèmes, qui pourront assimiler ces nouvelles informations. » Ce congrès est présenté tous les 7 ans, mais c’est la première fois qu’un pays asiatique, dans ce cas la Corée du sud, accueille l’événement. Chapeauté par l’Organisation des Nations-Unis pour l’Alimentation et l’Agriculture, le XVe Congrès forestier mondial vise à instaurer un débat d’actualité sur l’importance des forêts et comment celles-ci peuvent offrir des pistes de solution aux changements climatiques, à la lutte contre la désertification ainsi que la protection de la biodiversité mondiale. Le documentaire, supervisé par le docteur Miguel Montoro Girona, a été financé par plusieurs partenaires, notamment l'UQAT, l'UQAM, le GREMA ainsi que SLU, MFFP, Ressources Naturelles Canada, NSERC CRSNG, CAFD, et Smart Forests.

Documentaire_ONU

©archives

Forêt boréale en Abitibi-Témiscamingue

Made in Amos 

La production du documentaire a nécessité un investissement considérable en temps et énergie. « Il y avait beaucoup de travail sur la table. J’ai coordonné l’ensemble du projet et je me suis occupé personnellement du montage. C’est un documentaire de 7 minutes mais le nombre d’intervenants impliqués a rendu la tâche davantage complexe. » explique le propriétaire de PUB A-T et réalisateur du documentaire, Frédéric Gourde. « Il y a facilement 500 heures de travail, si l’on compte mon temps et celui des collaborateurs impliqués. » confirme-t-il. Frédéric Gourde se dit toutefois très fier du produit final. « Des spécialistes de plusieurs pays, un narrateur en Angleterre, des caméramans d’Europe et d’Asie…c’est beaucoup de travail, mais le produit final parle de lui-même et nous en sommes particulièrement satisfaits.» 

Le Congrès forestier mondial a vu le jour en 1926. L’événement explore plusieurs volets de la foresterie, allant de la formation des scientifiques à la commercialisation du bois, en passant par les politiques gouvernementales de protection des forêts et espaces verts. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média