Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Cyclisme

Retour

28 février 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Le Tour de l’Abitibi vise un retour en juillet

Amos sera la ville hôtesse de la 52e édition

Tour Abitibi

©archives - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Annulé en 2020 et en 2021 en raison de la pandémie de Covid-19, le Tour de l’Abitibi vise un retour en juillet prochain à Amos.

CYCLISME - Trois ans après la présentation de sa dernière édition, en 2019, le Tour de l’Abitibi tente d’effectuer enfin un retour sur les routes de la région. Bien que rien ne soit encore coulé dans le béton pour le comité organisateur, l’événement pourrait faire son retour du 11 au 17 juillet avec sa 52e édition.

Sur son site Internet, le Tour de l’Abitibi indique que l’événement reviendra à Amos comme ville-hôtesse pour une première fois depuis 2017. Rappelons que les éditions 2020 et 2021 n’ont pu être tenues à cause des mesures sanitaires entourant la pandémie de Covid-19.

Avant de se rendre à la ligne de départ de la première étape, la présidente du Tour, Suzanne Fortin, souligne qu’il reste encore beaucoup de travail à faire et de dossiers à régler avant d’être certain de la tenue de l’événement cette année. Un revirement de situation dans la crise sanitaire pourrait aussi faire déraper le projet à n’importe quel moment.

«On est fébriles d’organiser une nouvelle édition. C’est ce qu’on souhaitait, donc on est heureux de ça. Il y a encore beaucoup d’éléments d’incertitude et de reconstruction à faire, mais ça demeure très motivant», ne cache pas la présidente.

Même si le noyau principal du comité organisateur est toujours en place, plusieurs postes devront être pourvus pour assurer le bon fonctionnement de la semaine.

«Le plus gros défi va quand même demeurer le côté financement. On devra aller faire du recrutement chez nos partenaires qu’on n’a pas vus depuis deux ans. L’approche des partenaires et des bénévoles sera aussi un défi, surtout avec un comité organisateur complètement nouveau, car on n’a pas eu d’événement au cours des deux dernières années», illustre Mme Fortin.

Saveur internationale?

Reconnu un peu partout dans le monde du cyclisme, le Tour de l’Abitibi (épreuve du circuit mondial junior) pourrait peut-être réduire sa portée internationale pour l’année 2022. Même si les voyages sont permis un peu partout dans le monde, les différentes mesures de quarantaine rattachées à une entrée au Canada pourraient faire en sorte que certains clubs internationaux passent leur tour pour cet été, surtout si le statut demeure nébuleux.

Selon les scénarios sur la table, le Tour de l’Abitibi pourrait seulement accueillir des équipes canadiennes et américaines cette année. «Pour l’instant, c’est difficile à répondre, mentionne Suzanne Fortin, car on veut toujours inviter les équipes internationales et qu’elles mettent l’événement à leur calendrier. Est-ce qu’on est assurés de leur participation ? Ça, c’est un élément qui est inconnu en ce moment. Dépendamment des résultats et des recommandations de l’Union cycliste internationale (UCI), on va changer le niveau de la course.»

Même si certains clubs s’inscrivent plus tôt que les autres, la présidente estime qu’on devrait avoir une bonne idée du calibre d’ici le mois de mai. Mme Fortin n’a pas voulu révéler de détails quant aux différents parcours qui seront empruntés par les jeunes athlètes.

En 2019, lors de la dernière édition de l’événement, l’Américain Michael Garrison avait survolé la compétition pour remporter le Tour de l’Abitibi qui se déroulait à Rouyn-Noranda, après avoir pris le troisième rang l’année précédente, à Val-d’Or.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média