Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

29 mars 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Forestiers : un Goliath plus gros que nature en Magog

Amos balayé en trois matchs

Forestiers Amos - Cantonniers Magog

©gracieuseté - Dany Germain

Les Cantonniers de Magog ne se sont pas retenus pour démontrer leur supériorité face aux Forestiers d’Amos.

HOCKEY M18 AAA - Les Forestiers d’Amos savaient que le défi allait être difficile contre les Cantonniers de Magog. Par contre, ils ne s’étaient pas imaginé une telle opposition de la part des Estriens, qui ont balayé la série de 1re ronde en trois rencontres.

D’entrée de jeu, l’entraîneur-chef de l’équipe régionale M18 AAA, Shawn Lanoue, n’a pas caché que les Cantonniers appartenaient à une autre catégorie lors de cette série. Auteurs de 22 buts au total lors de ces trois parties, ceux-ci n’en ont permis que trois aux Abitibiens (pointages de 8-1, 7-1 et 7-1).

Après avoir compilé un dossier de 9-22-4 en saison régulière, les Forestiers sont déjà en vacances. En temps normal, la présentation de la Coupe Dodge dans la catégorie aurait suivi cette élimination au premier tour des séries de la Ligue de hockey M18 AAA du Québec, mais le retard dans le calendrier a fait en sorte qu’il n’y en aura pas en 2021-2022.

«Les Cantonniers ont été bien meilleurs que nous, à tous les points de vue. Ils ont un joueur repêché en 2e ronde dans la LHJMQ sur leur quatrième trio. Avec les résultats qu’on a obtenus contre eux cette année, on avait bon espoir de rivaliser avec eux. En même temps, quand tu regardes leurs résultats depuis Noël, ils ont une moyenne qui touche les 45 à 50 lancers par match. Ils étaient un peu trop forts pour nous», reconnaît Lanoue.

Après un premier match au cours duquel les Forestiers n’étaient pas dans le coup, les Amossois ont été plus en mesure de tenir leur bout. Même au maximum de leurs efforts lors du second duel, ils devaient s’incliner devant la puissance de leur adversaire.

«On avait limité leurs chances de marquer à neuf après deux périodes, et c’était quand même 4 à 0 pour eux. Malgré le fait qu’on les tenait, j’ai senti que les joueurs étaient découragés. On a levé le pied en troisième période. Dans le dernier match, on n’a pas vraiment été dans le coup. Magog ne voulait pas en jouer une deuxième ici», raconte l'instructeur.

Une puissance à long terme

En se mesurant aux Cantonniers, Shawn Lanoue anticipait d’emblée le potentiel du niveau de jeu du programme estrien. Ayant fait ses classes avec le programme des Harfangs du Triolet (qui mène vers les Cantonniers), le Valdorien a vu grandir l’actuelle classe qui compose la formation U18 AAA.

«C’est une équipe qui a fini au premier rang du classement depuis leurs années M13. Elle a également gagné la Coupe Dodge au niveau M15 – Relève. C’est encore pareil en ce moment, et ça risque de l’être pour, au moins, deux ans. Je m’attendais à ce qu’ils soient vraiment forts. Par contre, ils sont tellement bien rodés depuis qu’ils sont jeunes qu’ils n’ont aucune faiblesse mentale. Jamais ils vont arriver contre nous et penser que ça va être facile», illustre Shawn Lanoue.

Au niveau personnel, ce dernier a beaucoup évolué en tant qu’entraîneur. Arrivé à la barre des Forestiers après avoir été l’adjoint de Guillaume Bisaillon, le pilote a dû prendre quelques semaines afin de vraiment trouver sa sauce personnelle.

«Quelque part durant la saison, il fallait que je m’écoute plus, et être davantage moi-même. C’est bien beau de vouloir faire comme on faisait avant, car moi et Guillaume, nous nous entendions bien, mais il fallait que ma personnalité ressorte. Je pense que c’est le cheminement le plus dur que j’ai eu à faire. Ça va se transposer dans les années futures», analyse Shawn Lanoue.

Maintenant que les Forestiers se préparent pour 2022-2023, certains de leurs porte-couleurs ont été rappelés dans la LHJMQ. Chez les Foreurs de Val-d’Or, Frédéric Cousineau obtiendra le départ pour la partie de mardi soir, face à Rouyn-Noranda. Le défenseur Émile Desjardins viendra aussi donner un coup de pouce au vert et or. Les Forestiers tiendront leur pré-camp de sélection les 29 et 30 avril, en plus du 1er mai.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média