Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

29 mars 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Val-d'Or renforce sa sixième place dans l'Ouest face à Rouyn-Noranda

Un premier gain pour le gardien Frédéric Cousineau

Foreurs Val-d'Or - Huskies Rouyn-Noranda

©gracieuseté - Dany Germain

Val-d'Or a retrouvé une avance de quatre points au sixième rang dans l'Ouest, devant les Huskies.

HOCKEY JUNIOR - Accablés par quelques absents, les Foreurs de Val-d’Or ont facilité la tâche du gardien Frédéric Cousineau, rappelé du M18 AAA. Grâce à ses 26 arrêts, le Malarticois a permis au vert et or de l’emporter au compte de 3 à 2 sur les Huskies de Rouyn-Noranda, pour récolter sa première victoire dans le circuit Courteau.

Au classement de la conférence Ouest, cette victoire des Valdoriens leur permet de se distancer un peu plus de leurs rivaux de la 117 et du 7e rang. Quatre points séparent maintenant les deux clubs, mais les Huskies possèdent toujours un match en main.

En plus des Blackburn, Cloutier, Lauzon, Michaud et Miron, les hommes de Maxime Desruisseaux devaient se débrouiller sans Alexander Mirzabalaev, qui se remet toujours d’une petite opération après avoir reçu un bâton à la gorge, samedi dernier. En défensive, Félix Paquet (haut du corps) devra s’absenter pour les sept à dix prochains jours.

Malgré les absences, les Foreurs sont demeurés hermétiques en zone défensive pour faciliter la tâche de leur portier de 16 ans. Même avec un but des visiteurs avec 1,4 seconde à faire au match, Cousineau a tenu le fort quand le moment le demandait.

«Je pense que lors du premier départ de Frédéric, il y avait un élément de nervosité qui entrait dans l’équation. Aujourd’hui, il était beaucoup plus calme et plus en contrôle dans ses mouvements. On a fait de belles choses, mais il a les arrêts au moment opportun», a constaté Maxime Desruisseaux.

«J’ai apprécié notre jeu sans la rondelle. Rouyn-Noranda est quand même une équipe en reconstruction. Les Huskies jouent un style de jeu serré. Ils ont donné seulement un but à Shawinigan, la semaine dernière. On savait qu’il allait jouer un match peu spectaculaire. [Samuel] Régis et [Mathieu] Gagnon ne donnent pas beaucoup d’espace sur la glace. De notre côté, c’est de cette façon qu’on devait jouer», a noté l'entraîneur.

Provost épate la galerie

Habitué d’y aller de jeux spectaculaires, William Provost a de nouveau sorti un lapin de son chapeau pour ouvrir le pointage. Après avoir intercepté un mauvais revirement des Huskies dans leur zone, le natif de Senneterre a fait preuve de patience avant de loger le disque du revers dans la partie supérieure. L’Abitibien est maintenant rendu avec une séquence de quatre buts à ses derniers duels.

«William nous en donne plein la vue, chaque fois qu’il marque. Il a été patient là-dessus. On sait que Samuel Richard aime s’avancer pour défier les tirs, et il a fait ça de belle façon», analyse Maxime Desruisseaux, concernant son #9.

Moins de cinq minutes plus tard, Thomas Belzile a profité d’un disque bondissant devant Cousineau pour niveler la marque. Auteur d’un premier filet depuis le début du mois de novembre, le vétéran défenseur avait également amassé sa seule réussite de l’année contre les Foreurs de Val-d’Or.

Les locaux ont surtout fait le plus mal dans les fins de période. Avec 53,6 secondes à faire au premier vingt, Jérémy Ste-Marie a frappé la rondelle au vol pour redonner les devants à sa formation. Par la suite, avant de retraiter au vestiaire pour le deuxième entracte, Kale McCallum s’est libéré à la droite de Richard pour prendre un tir dangereux qui a eu le dessus sur le gardien de 20 ans. Avec un alignement de six joueurs sur la glace pour finir la rencontre, Daniil Bourash a rétréci l’écart à un seul point, après plusieurs tentatives infructueuses des Foreurs de marquer un quatrième but dans un filet désert.

Les deux formations abitibiennes recevront, tour à tour, la visite de l’Armada de Blainville-Boisbriand. Le club des Laurentides se rendra à l’Aréna Glencore, mercredi, pour ensuite se rendre au Centre Agnico Eagle, le lendemain.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média