Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

01 avril 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Foreurs : deux points contre les Tigres et six sur six pour la semaine

Tigres Victoriaville - Foreurs Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Trois matchs à domicile, trois victoires pour les Foreurs de Val-d'Or au cours de la semaine.

HOCKEY JUNIOR - Les Foreurs peuvent dire mission accomplie pour cette semaine. Devant la possibilité d’aller chercher six points à la maison, ceux-ci ont été parfaits en trois parties, grâce à un gain de 3 à 2 sur les Tigres de Victoriaville, vendredi soir.

L’entraîneur-chef des Foreurs, Maxime Desruisseaux, ne pouvait espérer un meilleur scénario avec la formation qu’il a sous la main. Pour un troisième départ de suite, Frédéric Cousineau a utilisé son physique imposant et son calme pour donner aux siens une chance de gagner. Un scénario relativement ambitieux en début de semaine.

Avec Alexander Mirzabalaev toujours sur la touche en attaque, d’autres ont trouvé le moyen de lever leur jeu d’un cran. Composée d’une recrue (Frédéric Potvin), d’un joueur qui arrive du Junior AAA (Mathis Demers) et d’un ailier qui en est à sa première vraie saison dans la LHJMQ (Jérémy Ste-Marie), la troisième ligne du vert et or en a donné pour son argent à l’adversaire. Attaquant efficace, la veille, contre Blainville-Boisbriand, Ste-Marie a notamment été frustré à deux reprises en échappé par Nathan Darveau. Un peu sans le vouloir, le hockeyeur de 18 ans s’est repris, alors que le tir de Thomas Pelletier a touché son patin avant de déjouer le portier des Tigres. À ce moment-ci, le 10e de la saison du #29 permettait aux Foreurs de faire 1 à 1, en deuxième période.

Un but quelque peu chanceux qui a donné des ailes à la formation abitibienne, qui a vu Jérémy Michel (29) y aller d’un boulet de canon sur réception pour faire 2 à 1. Nikita Prishchepov (8) avait ouvert la marque lors du premier vingt.

«On a plusieurs joueurs blessés, mais on en a aussi qui ne sont pas à 100%. Je pense que les prochains jours vont faire du bien. Je lève mon chapeau aux joueurs, car on savait qu’on avait une semaine où il y avait des points sur la table. Sans dire qu’on en a laissé contre Baie-Comeau, on était déçu de ces parties, en plus de celle à Victoriaville. Les gars étaient motivés et ont acheté le défi», souligne l’entraîneur-chef.

«Dernièrement, ces défaites nous ont laissé un goût amer. On a pris le temps de corriger ce qu’on devait améliorer. Nous avons juste bâti là-dessus pour aller de l’avant. À la fin de la semaine, ç’a payé», ne cache pas le défenseur Thomas Pelletier.

À quatre 17 ans en défensive

Dans tout ce qui a à retenir de cette semaine chez le vert et or, Maxime Desruisseaux observe que ses jeunes défenseurs ont pris de l’aplomb pendant les absences de Félix Paquet et de Mavrick Gauthier. Avec un corps défensif qui regroupait quatre joueurs de 17 ans, dont un qui a passé tout l’hiver chez les Forestiers d’Amos, plusieurs d’entre eux ont vu leur temps de jeu grimper rapidement. Réputé pour son coup de patin, Nathan Bolduc s’est vu confier plusieurs responsabilités sur la deuxième paire face aux gros trios victoriavillois. Le Valdorien a récompensé son entraîneur en complétant un échange tout abitibien, orchestré par Zachaël Turgeon et William Provost, pour inscrire son 4e filet de la saison, ce qui allait devenir le but de la victoire.

«Nathan a pris les minutes comme un défenseur mature. J’ai trouvé que la semaine de Tomas Cibulka est allée en s’améliorant. Quand tu passes de 14 ou 15 minutes par match à presque 20 minutes, ça paraît quand tu joues contre les deux premiers trios adverses. C’est la même chose pour Émile Desjardins et Hugo Larkin», mentionne Maxime Desruisseaux.

Appelé à tuer une énorme quantité de minutes en compagnie de Kale McCallum, Thomas Pelletier abordait dans le même sens que son instructeur.

«Je trouve que beaucoup d’entre eux ont pris de la confiance au courant de la semaine. Je regarde Nathan [Bolduc] qui joue un rôle de plus en plus grand. Il s’implique plus et on l’a vu ce soir avec son excellent match. C’est plaisant de voir les jeunes grandir, car ils vont éventuellement prendre ma place et celle de Kale», aborde-t-il.

Avec la défaite des Voltigeurs de Drummondville au Centre Slush Puppie de Gatineau, les Foreurs sont maintenant à trois points des Rouges et du quatrième rang dans l’association Ouest. Parlant des Voltigeurs, ils seront les prochains adversaires des Foreurs, mardi soir prochain, en Abitibi-Témiscamingue.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média