Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

19 avril 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Un bras de fer offensif qui se conclue à l'avantage des Olympiques

Le tour du chapeau de Kale McCallum n'est pas suffisant pour le vert et or

Kale McCallum - Foreurs Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Kale McCallum (en blanc) a inscrit le 9e tour du chapeau par un défenseur dans l'histoire des Foreurs de Val-d'Or.

HOCKEY JUNIOR - Les partisans en ont eu pour leur argent, mardi soir, au Centre Agnico Eagle. Des buts à la pelletée, un tour du chapeau de Kale McCallum et des émotions fortes jusqu’à la toute fin. Le seul bémol : les Olympiques de Gatineau se sont finalement sauvés avec le deuxième point de classement, grâce à un gain de 7 à 6 en tris de barrage.

À égalité 2 à 2 après 40 minutes de jeu, le rythme de la partie s’est accéléré de manière spectaculaire pour le dernier engagement. Auteurs de quatre buts chacun, les Foreurs et les Olympiques n’allaient pas laisser la victoire aussi facilement.

Chez les locaux, on a comblé un retard d’un but à trois reprises dans les 20 dernières minutes de jeu. Du côté des visiteurs, on a inscrit deux filets en 35 secondes pour prendre les devants 6 à 5 avec un peu plus de deux minutes à faire au temps réglementaire. Bénéficiant d’un jeu de puissance dans la dernière minute de jeu, Val-d’Or a envoyé tout le monde en prolongation, par l’entremise du 27e de l’année (et quatrième point de la soirée) du capitaine Justin Robidas. Seul Tristan Luneau a fait mouche lors des tirs de barrage.

«Ça fait deux matchs qu’on a l’avance et qu’on est confortable. Tout se résume à notre gestion de la rondelle. La rondelle est à la ligne bleue et on la ramène dans notre zone, au lieu de la pousser en zone neutre. Au lieu de jouer à 200 pieds de notre but, le disque se ramasse en arrière de nous. Ça, c’est du bagage d’expérience. J’aime mieux que ça arrive là, que durant les séries éliminatoires», observe Maxime Desruisseaux.

Nonobstant de cette septième défaite consécutive, ce point amassé demeure capital aux yeux de l’entraîneur-chef. En plus de créer une légère séparation avec les Huskies de Rouyn-Noranda au 6e rang dans l'Ouest, il permet de gruger la marge mathématique qui reste aux Foreurs afin de se qualifier officiellement en séries éliminatoires. Le chiffre magique est maintenant à neuf.

«Si on regarde la grande photo, c’est sûr qu’il y a la séquence de défaites. Par contre, je pense qu’on revient sur la bonne voie et on voit des points positifs. Ce matin, on s’était dit qu’il fallait y croire et qu’on devait garder une bonne attitude», nuance Desruisseaux.

Kale McChapeau

Alors que certains défenseurs de la LHJMQ lorgnent la marque des 30 buts marqués dans cette saison, Kale McCallum s’est assuré de garder son nom dans le débat des meilleurs arrières offensifs du circuit Courteau. Le hockeyeur néo-brunswickois a connu une autre performance mémorable sur la feuille de statistiques en réalisant le 9e tour du chapeau par un défenseur dans l’histoire des Foreurs de Val-d’Or. Le joueur de 19 ans est le premier à avoir réalisé cette marque depuis David Noël, qui avait réussi un triplé contre les Cataractes de Shawinigan, le 22 février 2019.

McCallum (16,17,18) a fait mouche à deux reprises lors de cette folle troisième période, après avoir ouvert son compteur lors du premier vingt.

«C’était trois beaux lancers et il n’y a aucun but chanceux. Il est quand même assez incroyable avec la rondelle. Ce que j’aime de Kale, il était dans l’ombre de joueurs comme Jérémie Poirier et William Villeneuve. C’est une chose d’avoir une opportunité, mais c’est une autre chose quand il vient le temps de la saisir. Partout où on va, les autres entraîneurs me parlent de lui et posent des questions sur lui. Quand on regarde ses forces, il est dans les meilleurs de la ligue», soutient Maxime Desruisseaux.

En plus du défenseur et de Robidas, Jérémy Michel (31) et David Doucet (3) ont touché la cible lors de ce match. Chez les Olympiques, Manix Landry (17), Zachary Dean (17), Tristan Allard (8), Antonin Verreault (13), Jonah De Simone (5) et Mathieu Bizier (29) ont assuré la réplique.

Val-d’Or recevra Rouyn-Noranda, jeudi soir, pour son avant-dernier match à domicile de cette campagne 2021-2022.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média