Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

09 mai 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Un incendie et un accident mortel au nord d’Amos

Une dame de Macamic perd la vie sur la route 109

Pikogan Incendie

©gracieuseté

Une maison de Pikogan a été la proie des flammes, lundi matin.

FAITS DIVERS - Les services d’urgence ont été sollicités de toute part durant la fin de semaine de la fête des Mères, et encore plus. En plus d’un accident de la route qui a fait une victime, dimanche, un incendie a envoyé une famille à la rue, lundi matin, à Pikogan.

Vers 11h, les pompiers du service d’incendie ont dû se rendre sur la rue Isaac-MacDougall pour un brasier qui s’est déclaré dans une résidence et deux petits cabanons. Sur place, les pompiers et les ambulanciers ont porté secours à quelques résidents qui ont été incommodés par la fumée, mais il n'y a rien de majeur dans leur cas. Pour le moment, on ignorait toujours la cause exacte de cet incendie. La maison est considérée comme une perte totale.  

Étant donné la véracité des flammes, les sapeurs d’Amos ont dû appeler des renforts des municipalités voisines. 

«Il y a une propagation vers un petit terrain où il y avait du foin jaune, en s’en allant vers d’autres bâtiments. On a dû faire appel à nos collègues de Landrienne pour contenir l’incendie», explique le directeur adjoint du service des incendies d’Amos, Stéphane Sigouin. 

Face à face mortel 

La journée de la fête des Mères aura été une journée difficile pour la municipalité de Saint-Félix-de-Dalquier. En début d’après-midi, un face à face entre deux véhicules a fait un décès sur la route 109, tout près de la limite de Saint-Dominique-du-Rosaire. Il s’agit de Josée Bruneau, une femme de 54 ans originaire de Macamic. 

Deux autres personnes ont également été transportées à l’hôpital pour y soigner des blessures graves, mais on ne craignait pas pour leur vie. 

Deux véhicules ambulanciers, deux de la SQ et le service incendie d’Amos armé de deux pinces de désincarcération étaient présents pour aider les gens impliqués dans l’accident. L’enquête est toujours en cours pour déterminer les circonstances entourant l’accident. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média