Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

19 mai 2022

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Le ministre Dufour annonce des investissements de 9 M$ au Témiscamingue

La formation professionnelle reçoit la plus grosse part du gâteau

Pierre Dufour

©Lucie Charest

Pierre Dufour a fait deux annonces importantes à Ville-Marie.

Il ne sera pas dit que le ministre régional, Pierre Dufour, a fait un voyage blanc au Témiscamingue le 19 mai. Deux projets majeurs en éducation et en infrastructure municipale ont bénéficié des largesses des deux paliers de gouvernement.

Tout d’abord, le Centre de services scolaires du Lac-Témiscamingue (CSSLT), reçoit 5,3 M$ pour ses infrastructures et ses cartes permanentes pour trois formations liées aux besoins du territoire tant en développement qu’au niveau des besoins en main-d’œuvre. Il s’agit de formation professionnelle en Horticulture et jardinerie, Production horticole et Grandes cultures.

«La région du Témiscamingue aura l’occasion de voir pousser et fleurir sa propre relève en horticulture et en agriculture», s’est réjoui Pierre Dufour, ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec. «En retour, les élèves n’ont pas non plus à s’exiler dans d’autres régions pour faire ce choix de carrière. L’accessibilité à une offre de formations diversifiées et à des infrastructures de qualité est primordiale pour motiver nos jeunes à obtenir leur diplôme. Nous travaillons très fort pour donner un nouveau souffle au secteur de la formation professionnelle, qui représente une avenue vraiment intéressante pour amener les jeunes vers des métiers stimulants et valorisants.»

Le directeur général du CSCLT, Éric Larivière, a salué bien haut cette annonce incluant de nouveaux aménagements qui devraient être complétés au printemps 2023. «Depuis 1998, nous offrions ces formations selon la disponibilité», a-t-il relaté. «Ce n’était pas évident d’aller dans les écoles pour inviter les jeunes à s’inscrire en leur disant de s’inscrire, mais qu’on n’était pas sûrs que la formation serait donnée.»

Publicité

Défiler pour continuer

Depuis les dernières décennies, la formation agricole pouvait produire une dizaine de jeunes chaque année. Avec les trois nouvelles cartes de formation permanente, il sera possible de former deux cohortes de 13 élèves dans chacune d’elle.

«La région du Témiscamingue aura l’occasion de voir pousser et fleurir sa propre relève en horticulture et en agriculture»  - Pierre Dufour, ministre régional

Un parc à 3 M$ à Ville-Marie

Le projet vise le réaménagement du parc des Clubs, situé aux angles des rues Industrielle et Saint-Gabriel, afin d’en faire un parc multisport pour toute la population. Les travaux prévoient entre autres l’installation d’aires de jeux et de modules de jeux pour adolescents ainsi que l’aménagement d’un sentier multifonctionnel, d’un terrain de baseball disposant d’un système d’éclairage, d’un bâtiment pour marqueurs, d’une aire gazonnée pour la pratique libre, d’un parc de planches à roulettes et de terrains multisports. De plus, on prévoit aussi un aménagement général du parc et du bâtiment de services, de même que de l’aménagement paysager et l’installation de mobilier urbain.

Martin Lefebvre

©Lucie Charest

Martin Lefebvre considère que ce parc contribuera grandement à la qualité de vie des citoyens.

«L’accès à des infrastructures récréatives et sportives modernes et de qualité est une priorité de notre gouvernement», a rappelé le ministre Dufour. «Nous mettons à la disposition des Québécoises et Québécois des installations de qualité offrant une grande variété d’activités et d’équipements. Cela contribue au maintien d’une bonne santé physique et mentale pour toute la population. Je suis très fière de savoir qu’encore une fois, cette nouvelle infrastructure moderne et adaptée répondra autant aux besoins des athlètes que des jeunes sportifs de la communauté.»

Infrastructure aquatique

Après avoir remercié le ministre, le maire de Ville-Marie, Martin Lefebvre a salué la contribution de tous les employés de la ville et les bénévoles qui se sont investis dans ce projet financé à hauteur de 1 M$ par Ville-Marie et à raison 1 098 276 $ dans le cadre du Programme d’infrastructure Investir dans le Canada (PIIC) et par le gouvernement du Québec accorde 1 098 276 $ dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS).

Pour conclure, M. Lefebvre a rappelé au ministre qu’il y avait un excellent projet d’infrastructure aquatique sur la table. «Nous avons un emplacement, il ne manque que votre aval, pas à moyen ou long terme, mais plutôt à court ou moyen terme», a-t-il rappelé sur un ton blagueur et à prendre au sérieux à la fois.

Tous les intervenants présents se sont entendus pour se réjouir de la vie qui reprend son cours avec de beaux développements, les événements qui reprennent leur place.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média