Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

31 mai 2022

Collaboration spéciale - contact@lexismedia.ca

Octobre 2022

Les Libéraux envoient Guy Bourgeois en Abitibi-Ouest

Guy Bourgeois

©Photo Le Citoyen - Mathieu Proulx

Guy Bourgeois a confirmé officiellement qu’il sera le candidat des Libéraux pour la circonscription d’Abitibi-Ouest en 2022.

C’est maintenant officiel. Tel qu’annoncé dans nos pages, l’ex-député d’Abitibi-Est, Guy Bourgeois, sera sur le bulletin de vote aux élections du 3 octobre, mais cette fois dans la circonscription voisine, Abitibi-Ouest.

Mathieu Proulx - Pour le candidat, la raison est assez simple : «C’est chez-moi, a-t-il simplement mentionné. Je vis ici et j’y ai passé la majorité de ma vie en Abitibi-Témiscamingue, à Amos. J’ai servi comme élu en Abitibi-Est, mais je serai très fier de servir Abitibi-Ouest comme je l’ai fait là-bas, avec beaucoup d’engagement.» 

Un parti de région ? 

Au lendemain des élections provinciales, le message de la population envers l’ancien gouvernement libéral a été assez dur. M.Bourgeois souhaite maintenant s’engager envers les régions et leur réalité. Si le gouvernement libéral n’a pas été le meilleur exemple en termes de soutien envers le développement des régions, M.Bourgeois soutient que tout le monde peut évoluer. «Le résultat de 2018 a servi de leçon et nous a forcé à évoluer, a-t-il affirmé. On a analysé le résultat et ça nous a permis d’arriver avec des propositions plus près des gens.» 

Publicité

Défiler pour continuer

«J’ai travaillé à l’établissement de la charte des régions, un outil auquel je crois beaucoup, a-t-il poursuivi. Il est inspiré d’une réflexion effectuée auprès de 1400 personnes à travers tout le Québec. On se donne les moyens pour répondre aux aspirations des régions.» 

Plus d’action pour les gens d’ici 

Le contexte actuel risque de compliquer le travail des adversaires de la CAQ. Les sondages sont largement en faveur de l’équipe Legault. Tant Pierre Dufour en Abitibi-Est que Suzanne Blais en Abitibi-Ouest ont multiplié les annonces un peu partout dans la région ce qui peut laisser croire à un bon travail de leur part. 

Par contre, M.Bourgeois apporte un bémol. «Dans les deux premières années, les annonces étaient principalement les dossiers que nous avions travaillés, a-t-il précisé. Autrement, les députés de la CAQ ont été absents et je ne suis pas le seul qui pense ça. Les citoyens se demandent où sont-ils, qu’est-ce qu’ils font? Quels sont les nouveaux projets si structurants qu’ils ont mis en place?» 

Il cite en exemple certains dossiers comme la pénurie de logements. Selon lui, les municipalités demandent plus d’accompagnement afin de faire atterrir les nouveaux projets locatifs. «C’est la même chose dans le dossier de la pénurie de main-d'œuvre, on a l’impression que ça n'existe pas pour eux, a-t-il déploré. Si tu gagnes en bas de 30$ de l’heure, on ne s'occupe pas de toi. C’est très frustrant.» 

Certains diront que les libéraux ont été aussi absents dans leur dernier mandat au gouvernement, mais M.Bourgeois demeure confiant. «La politique c’est la politique, a-t-il lancé. Moi, je sais ce que je peux livrer. Les gens me connaissent aussi. Je l’ai fait dans le passé et je vais le faire dans le futur.» 

On ignore toujours qui seront les candidats des libéraux dans Rouyn-Noranda-Témiscamingue et Abitibi-Est. Des rumeurs avaient circulé concernant Jean-Maurice Matte il y a quelques mois. M. Bourgeois a mentionné que les dévoilements auront bientôt lieu. 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média