Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

08 août 2022

Audrey-Anne Gauthier - aagauthier@lexismedia.ca

Camp d’éveil à la lecture pour les tout-petits

Pour favoriser une entrée harmonieuse à l’école

Éveil à la lecture

©Jonathan Borba-Unsplash - Le Citoyen Val d'Or - Amos

L'éveil à la lecture est important afin de favoriser une meilleure réussite scolaire chez les enfants

C’est du 8 au 19 août que les enfants pourront participer au camp d’éveil à la lecture. Ce projet permet d’offrir une première expérience positive avec l’école, les sons, les lettres et les mots dans un espace adapté et ludique.  

Avec l’aide du financement « glissade d’été » du comité Réussite éducative Abitibi-Ouest ainsi qu’une somme provenant du CISSS-AT dans le volet famille, le projet a pu être mis en place. Les activités prévues pendant le camp visent à stimuler principalement deux aspects du développement de l’enfant : l’éveil à la lecture et la psychomotricité. « Afin d’assurer la qualité des activités éducatives qui seront données, deux enseignantes et une technicienne en éducation spécialisée ont été recrutées. 19 enfants sont déjà inscrits. Le camp affiche donc complet pour cette première année. C’est une grande réussite pour nous », souligne Linda Gauthier, co-responsable du projet et directrice des services pour la réussite éducative et de la persévérance scolaire du CSS du Lac-Abitibi.  

Penser à l’accessibilité  

Les enfants inscrits au camp n’auront rien à débourser pour participer au camp d’éveil à la lecture. Le Centre de service scolaire a pensé à tout en offrant une totale accessibilité pour les familles. Dans cette optique, l’organisation du transport est offerte, le dîner et les collations des tout-petits sont fournis et les sorties prévues également. « Les familles recevront également le matériel scolaire pour la rentrée de leur enfant. Nous tenions réellement à ce que ce camp de jour soit une première expérience positive dans le milieu de l’éducation, tant pour l’enfant que pour le parent », exprime Sylvie Lapierre, co-responsable du projet et directrice-conseil au CSS du Lac-Abitibi. À noter que toutes les compétences ont été ciblées en fonction de l’Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle qui semblait révéler une certaine vulnérabilité à ce niveau chez les enfants du préscolaire de l’Abitibi-Témiscamingue. 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média