Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales 2022

Retour

01 septembre 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Abitibi-Est : le député sortant Dufour lance sa campagne avec les logements sociaux

11 723 constructions promis à la grandeur du Québec

Pierre Dufour - Campagne 2022

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le député sortant d’Abitibi-Est, Pierre Dufour, met l’accent sur les logements sociaux et abordables pour lancer sa campagne.

POLITIQUE - À la recherche d’un deuxième mandat dans Abitibi-Est, le député caquiste Pierre Dufour a lancé sa campagne électorale sous le signe des logements sociaux et abordables.

Présent jeudi matin au parc Albert-Dumais de Val-d’Or, le candidat sortant et son équipe de campagne ont réitéré la promesse du parti de construire 11 723 logements de ce type à la grandeur du Québec. Au niveau, monétaire, ce serait des investissements qui tourneraient autour de 1,8 G$. M. Dufour compte concentrer ces nouveaux bâtiments vers des clientèles avec des besoins particuliers, comme les populations autochtones, les personnes handicapées ou les femmes et enfants victimes de violence conjugale. 

«On a des citoyens qui me disent qu’aujourd’hui, il leur reste 200$ par mois pour pouvoir financer la nourriture, les déplacements et l’électricité, car le loyer coûte trop cher. On parle quand même de logements sociaux avec une belle prestance. On a de l’argent que le gouvernement a décidé d’investir. Ne le laissons pas aller dans d’autres régions», mentionne Pierre Dufour. 

Ce dernier estime que le travail serait bien fait si l’Abitibi-Témiscamingue réussit à aller chercher une proportion de 2 à 5% de ces nouveaux logements. Un objectif qui serait louable, compte tenu de la grosseur de la population témiscabitibienne. Il veut toutefois nuancer le projet global afin de garder une certaine logique, selon lui. 

Publicité

Défiler pour continuer

«Quand on voit des promesses de 50 000 logements sociaux et abordables faites par le Parti libéral ou Québec solidaire, il faut rester sérieux. Tous les projets de construction ont du retard à cause des coûts ou un manque de main-d’œuvre. 11 723 est un chiffre atteignable dans un mandat de quatre ans», précise celui qui occupait le titre de ministre régional avant les élections. 

Un tango à accompagner 

Dans sa promesse électorale, Pierre Dufour entend aussi tendre la main aux différents entrepreneurs régionaux afin de leur faciliter la tâche. En plus de la disponibilité des terrains, le processus administratif et la disponibilité des matériaux rendent la tâche plus compliquée aux constructeurs. Le candidat caquiste compte aussi les aider à justifier l’utilité de leurs démarches au sein du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation. 

Commentaires

6 septembre 2022

Michel Plouffe

Toujours des promesses

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média