Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

12 septembre 2022

Ian-Thomas Bélanger - itbelanger@lexismedia.ca

Pompiers recherchés à Rouyn-Noranda

Le service des incendies municipal poursuit son recrutement avec ses journées portes ouvertes

Service incendies RN

©Le Citoyen - Ian-Thomas Bélanger

Les journées portes ouvertes du service des incendies de Rouyn-Noranda a attiré 650 familles durant les deux jours que s’est tenu l’événement, les 10 et 11 septembre 2022.

Le service des incendies de Rouyn-Noranda doit ajouter environ 50% à sa main-d’œuvre actuelle afin de combler ses effectifs. 

Les journées portes ouvertes des 10 et 11 septembre ont donné l’occasion au service des incendies de recruter du personnel. En tout, 650 familles ont assisté à l’événement, autant dans les quartiers ruraux qu’aux casernes de Rouyn-Noranda et Évain. La clientèle était principalement composée d’enfants d’âges préscolaires et primaires, fascinés par l’équipement utilisé, surtout les camions-incendies. « C’est toutefois encore difficile de recruter de nouveaux pompiers », a confirmé le directeur du service des incendies de Rouyn-Noranda, Stéphane Royer. « Il y a 400 heures de formation à faire avant de pouvoir officiellement entrer dans les rangs, ce qui en décourage plusieurs. De plus, comme il s’agit d’un emploi à temps partiel, plusieurs personnes hésitent à devenir pompiers volontaires faute d’un horaire de travail stable », a ajouté le directeur. Présentement, il manque 50% des effectifs dans les casernes des quartiers de Rouyn-Noranda. Le schéma de couverture de risques recommande 8 pompiers par caserne (12 pour Rouyn-Noranda) alors que le nombre actuel varie entre 4 et 8 pompiers. « Par exemple, à la caserne de Cadillac, nous avons seulement 2 pompiers. Nous avons dû passer un accord avec le service des incendies de Preissac et Rivière-Héva afin d’assurer la couverture », soutient Stéphane Royer, qui ajoute « Nous avons toutes les infrastructures nécessaires pour former nos pompiers…la seule chose qui nous manque, ce sont des volontaires. » 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média