Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales 2022

Retour

13 septembre 2022

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

L’équipe libérale présente la Charte des régions à Notre-Dame-du-Nord

Les trois chevaliers des régions en parlent en connaissance de cause

Équipe libérale AT

©Lucie Charest - Le Citoyen

Guy Bourgeois, Arnaud Warolin et Jean-Maurice Matte ont présenté la Charte des régions à la Salle du Centenaire à Notre-Dame-du-Nord.

Nul ne saurait dénier l’engagement de Jean-Maurice Matte, Arnaud Warolin et Guy Bourgeois envers les régions. Normal donc que les trois candidats libéraux aient présenté la Charte des régions à Notre-du-Dame-du-Nord ce 13 septembre.

«Le gouvernement libéral est le seul qui s’était engagé envers les régions en faisant un gouvernement de proximité, a d’emblée lancé Arnaud Warolin, candidat dans le comté Rouyn-Noranda-Témiscamingue. La Charte des régions entend redonner aux régions les pouvoirs et responsabilités qui leur incombent. Ce que veulent nos MRC, c’est moins de mur-à-mur, plus de sur-mesure et les moyens financiers pour y arriver.»

Il faut se souvenir que la Charte des régions a été élaborée dans le cadre d’une vaste consultation auprès des acteurs des régions.

Grandes lignes

Publicité

Défiler pour continuer

Tout d’abord, la Charte des régions vise à développer le «réflexe régions» au sein de l’appareil gouvernemental. Le premier échelon pour y arriver serait de doter chaque région de son propre secrétariat dirigé par un sous-ministre établi dans chacune des régions du Québec. Et ce, tout en augmentant l’imputabilité des ministres régionaux.

Ce faisant, l’esprit de la Charte des régions contribue à répondre aux besoins spécifiques de chaque région en matière d’immigration et de pénurie de main-d’œuvre. «Ce sont les régions qui vont déterminer le nombre de travailleurs, les moyens nécessaires à leur intégration et leur rétention, a indiqué Guy Bourgeois candidat dans Abitibi-Ouest. Un gouvernement libéral les supportera adéquatement, le tout en incluant les services de garderie et de logement.»

130 M$ en taxes municipales

L’équité fiscale représente un point fort dans cette charte des régions. Selon Jean-Maurice Matte, les municipalités pourraient récupérer pas moins de 130 M$ en taxes municipales, uniquement en taxant à 100 % les édifices du gouvernement provincial tels les hôpitaux, les écoles, les Centres locaux d’emploi et autres.

«Actuellement, ils ne paient que 66 % à 82 % selon leur vocation, a rappelé le candidat d’Abitibi-Est. Cette pleine taxation contribuera équitablement aux services municipaux, dont l’aqueduc, les égouts et la gestion des matières résiduelles qu’ils utilisent au même titre que les résidences ou les entreprises privées.»

Pour M. Matte, la Charte des régions donne une voix aux acteurs régionaux et influence la mise en place de ses politiques en faveur des citoyens qui ont choisi d’habiter le territoire québécois.

Profession de foi

D’une manière, la présentation de la Charte des régions aura été pour les trois candidats de faire une profession de foi, de renouveler leurs vœux envers leurs régions. Tous trois se sont entendus pour dire qu’ils ne se seraient pas présentés pour un autre parti que le parti libéral justement à cause de son engagement envers les régions.

«Je marchais sur la première ligne aux côtés d’Arnaud Warolin à la Marche verte en novembre 2010, a rappelé Jean-Maurice Matte. Cet événement qui avait rassemblé 4000 citoyens a illustré que la voix des régions pouvait être forte. La création du Fonds d’aide au développement du territoire l’avait illustré.»

«La gouvernance de proximité, ce n’est pas seulement un titre, c’est avoir les pouvoirs et les sommes qui y sont rattachées», a conclu Arnaud Warolin.

La Charte des régions a été élaborée à la suite de 20 consultations non partisanes menées auprès de différentes instances locales, régionales et de certains regroupements provinciaux.

«La Charte des régions, c’est une meilleure égalité des chances entre les Québécois de toutes les régions du Québec, peut-on lire dans la présentation du document. La Charte des régions, c’est une plus grande justice au service du développement de toutes nos régions. La Charte des régions, c’est la vision d’un prochain gouvernement du Parti libéral du Québec pour nos régions.»

Pour en savoir plus : https://www.chartedesregions.quebec/

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média