Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

19 septembre 2022

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Maïtée Labrecque-Saganash veut mieux protéger les orignaux

Des engagements conséquents envers les citoyens d’Ungava

Maïtée Labrecque-Saganash

©Gracieuseté

Maïtée Labrecque-Saganash entend protéger l’orignal avec des engagements précis.

Alors que la chasse à l’arc vient de débuter, la candidate de Québec solidaire dans Ungava dévoile une série de mesures visant à répondre à l’enjeu de la chasse à l’orignal dans le Nord-du-Québec de même qu’au déclin des populations d’orignaux recensés dans la zone 17.

«Les habitants du Nord-du-Québec cohabitent sur notre magnifique territoire depuis des dizaines d’années et il est temps de miser sur la cohésion sociale dans ce dossier, a fait observer Mme Labrecque-Saganash. Je suis bien placée pour comprendre la déception des chasseurs cette année et il faut trouver une solution à long terme.»

La solution envisagée vise d’abord à ne pas reproduire les erreurs du passé. «Il faut respecter les traités et les ententes en place, mais il faut aussi adresser la baisse du nombre d’orignaux et trouver des solutions rapidement, avec l'aide d'experts», a poursuivi Maïtée Labrecque-Saganash.

«Je suis bien placée pour comprendre la déception des chasseurs cette année et il faut trouver une solution à long terme»  - Maïtée Labrecque-Saganash

Engagements

Il s’agira pour la candidate si elle est élue de prioriser les discussions à ce sujet lors des séances du gouvernement régional Eeyou-Istchee Baie-James afin d’entamer les travaux sur les réelles pistes de solutions en vue de l’été 2023. Exiger du gouvernement du Québec de prioriser la mise en place de mesures pour répertorier et faire le décompte des cheptels fait aussi partie des engagements annoncés. Il s’agira aussi d’intervenir auprès du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs pour travailler à diminuer les impacts de l’exploitation forestière sur les habitats et de limiter l’arrivée de prédateurs qui affectent la reproduction et la survie de l’espèce;

Enfin, il s’agira pour Mme Labrecque-Saganash de continuer à défendre et à soutenir des démarches pour lutter contre les changements climatiques, ce qui contribuera de plus à protéger l’habitat de l’orignal.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média