Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

20 septembre 2022

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

L’équipe libérale promet de la fluidité et de la sécurité sur les routes

Sécurité routière sur la 117 et halte routière à l’honneur

Équipe libérale AT 2022

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen

Arnaud Warolin, Jean-Maurice Matte et Guy Bourgeois font de la sécurité routière une priorité. Ils considèrent qu’elle devrait être abordée à la manière de leaders.

Les trois candidats libéraux pour l’Abitibi-Témiscamingue font front commun pour faire part de leurs priorités en matière de sécurité et fluidité routière. Pour eux, la région mérite que ses besoins en la matière soient considérés et comblés.

Jean-Maurice Matte, Guy Bourgeois et Arnaud Warolin ont profité de l’occasion pour rappeler d’une même voix que la route 117 est un axe majeur, qu’il s’agit du seul lien routier entre la région métropolitaine de Montréal et celle de l’Abitibi-Témiscamingue. Ceux-ci, respectivement candidats dans Abitibi-Est, Abitibi-Ouest et Rouyn-Noranda/Témiscamingue s’engagent à travailler des mesures concrètes pour améliorer la quiétude des usagers de la route.

«La sécurité des usagers de la route est un enjeu incontournable et l’amélioration du réseau routier en Abitibi-Témiscamingue est une priorité», a Martelé Guy Bourgeois. «La question de la sécurité routière constitue un enjeu des plus importants pour notre région, a renchéri Arnaud Warolin. Il faut s’assurer que les mesures nécessaires soient mises de l’avant pour pallier aux problèmes actuels. Il faut agir maintenant, cessons d’attendre».

«Le Domaine, c’est une question de leadership. On doit adresser la situation comme un véritable leader»  - Jean-Maurice Matte

Finaliser la halte du Domaine

Pour ces trois politiciens, un poste d’accueil et de service comme il y a à l’entrée de toutes les grandes régions du Québec doit être aménagé dans les plus brefs délais. Le gouvernement libéral l’avait annoncé en juillet 2018. La réalisation de la nouvelle aire de service au Domaine, avait par la suite été annoncée par André Fortin qui était alors ministre des Transports. La fin des travaux était prévue en 2020.

Selon les trois candidats libéraux, ce retard est inacceptable. Une halte routière est une nécessité pour les usagers qui utilisent cette route, particulièrement en hiver lorsque les conditions routières sont difficiles.

«Le Domaine, c’est une question de leadership, a conclu Jean-Maurice Matte. On doit adresser la situation comme un véritable leader, confirmer les budgets pour sa réalisation, coordonner les actions avec les intervenants sur place et faire une halte routière, accueillante dont les gens de l’Abitibi-Témiscamingue se sentiront fiers et en sécurité».

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média