Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Mines

Retour

20 septembre 2022

Ian-Thomas Bélanger - itbelanger@lexismedia.ca

Les mines à l’heure de la santé et sécurité

300 gestionnaires en santé et sécurité au travail du milieu minier assistent au colloque tenu à Rouyn-Noranda

Colloque santé sécurité mines AMQ

©Le Citoyen - Ian-Thomas Bélanger

L’Association minière du Québec rapporte que le nombre d’accidents miniers dans la province est à la baisse depuis les 10 dernières années. 

Selon les chiffres avancés par l’AMQ, le taux de gravité des accidents miniers est passé de 182 jours d’indemnité en 2012 à 27 jours d’indemnité en 2021. Ce taux est calculé en fonction de jours indemnisé par tranche de 100 travailleurs sur une période de 200 000 heures travaillées. « Le temps où le travail dans les mines était considéré comme très dangereux est révolu. Le milieu minier affiche l’un des meilleurs taux de prévention d’accident dans la province comparativement au milieu de la construction ou le travail en usine », a confirmé le directeur de la santé et sécurité pour l’AMQ, Martin Gagnon. Le directeur affirme que les gestionnaires des mines ont changé leurs perspectives et que la santé et la sécurité des travailleurs est maintenant au cœur de l’industrie. « Avant, les travailleurs suivaient les règles simplement pour éviter de se faire sanctionner par l’entreprise mais, avec le temps, les mentalités ont changé et les travailleurs prennent davantage d’initiatives personnelles pour protéger leurs confrères de travail », a expliqué Martin Gagnon. 

Colloque santé sécurité mines AMQ

©Le Citoyen - Ian-Thomas Bélanger

Environ 300 professionnels du milieu de la santé et la sécurité du secteur minier se sont présentés au colloque, organisé par l’Association minière du Québec au Centre des congrès de Rouyn-Noranda

Davantage de collaboration entre les compagnies minières 

Martin Gagnon soutient que les mines échangent beaucoup plus d’informations sur leurs pratiques en santé et sécurité qu’au cours des décennies précédentes. « Il n’est pas rare de voir un gros échange d’information entre les compagnies maintenant. Toutes les compagnies ont des comités afin d’améliorer la santé et la sécurité sur leur lieu de travail et ses bons coups et politiques sont souvent passés à d’autres entreprises », a expliqué Martin Gagnon. Le colloque sur la santé et la sécurité minière de 2022 est le premier en présentiel depuis les deux dernières années. Les thèmes explorés par les conférenciers cette année étaient la toxicomanie en milieu de travail, le leadership ainsi que la communication. L’une des conseillères invitées était l’ancienne entraineuse de l’équipe nationale de hockey féminin, Danielle Sauvageau, qui a justement parlé de l’importance des communications avec les employés.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média